Taux de crédit : le grand match des régions

En dévoilant son dernier baromètre des taux de crédit immobilier, le courtier Immoprêt met en lumière la lutte que semblent aujourd’hui se livrer les régions sur le front des taux d’emprunts. Où faut-il chercher les taux les plus bas ? Telle est la question à laquelle tente de répondre le courtier. Que l’on réside dans le …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Taux de crédit : le grand match des régions

En dévoilant son dernier baromètre des taux de crédit immobilier, le courtier Immoprêt met en lumière la lutte que semblent aujourd’hui se livrer les régions sur le front des taux d’emprunts. Où faut-il chercher les taux les plus bas ? Telle est la question à laquelle tente de répondre le courtier.

Que l’on réside dans le sud de la France, en Rhône-Alpes ou dans le Nord, nous ne sommes pas tous égaux face aux taux de prêt immobilier. Si elle peut paraître injuste, cette disparité régionale est toutefois une réalité que bon nombre d’établissements bancaires n’hésitent pas à faire valoir dans leurs stratégies de communication. Souhaitant en savoir un peu plus à ce sujet, le courtier Immoprêt s’est livré au jeu des comparaisons. A l’instar d’autres grands noms du secteur du crédit (Empruntis, Meilleurtaux), ce dernier a donc récemment publié un baromètre des taux d’emprunt levant le voile sur les différences de traitement observées d’une région à l’autre.

Si les disparités régionales évoquées ici sont belles et bien réelles, Immoprêt souligne toutefois qu’elles ne concerne actuellement que certaines catégories d’emprunts. Quel que soit la zone géographique ciblée, les prêts immobiliers sur 15 et 25 ans se négocient généralement à des taux relativement identiques (2,70 % pour les uns et entre 3,2 et 3,3 % pour les autres).

Il n’en va cependant pas de même en ce qui concerne les emprunts souscrits sur d’autres durées. Sur 10 ans, l’Ouest et le Sud de la France affichent des taux préférentiels aux alentours des 2,40 % alors que dans les autres régions ceux-ci s’établissent toujours au-delà des 2,50 %. Sur 20 ans, si l’Ouest se distingue une nouvelle fois avec un taux moyen de 2,95 % c’est pourtant la région Est qui se fait remarquer en présentant, au cours du mois de février, un taux d’emprunt de 2,90 %. Il s’agit là de taux particulièrement attractifs puisque partout ailleurs (Nord, Sud, Ile-de-France) un crédit sur 20 ans s’octroie au taux moyen de 3,05 % (selon les observations du courtier).

Enfin, de l’avis d’Immoprêt, « le prêt sur 30 ans qui connaît une forte augmentation des taux » présente également les variations les plus franches : de 3,65 % pour les emprunts contractés dans l’Ouest de la France jusqu’à 4,15 % pour le Nord ou l’Est.

Outre ces disparités régionales évidentes, Immoprêt constate que, «  compte tenu des incertitudes qui pèsent sur le marché de la construction », les banques sont de plus en plus nombreuses à distinguer de façon marquée les crédits souscrits en vue d’une acquisition dans l’ancien et ceux dédiés au neuf. Certaines d’entre elles n’hésitent en effet pas à majorer de 10 points de base les taux appliqués aux emprunts pour le neuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *