Assurance perte d’emploi

L’assurance perte d’emploi permet de prendre temporairement en charge une partie des échéances d’un emprunteur dans le cas où si celui-ci se retrouve au chômage. Cette assurance n’est pas obligatoire. Toutefois, elle est proposée par chaque établissement lors d’un prêt bancaire. Les modalités de l’assurance perte d’emploi Une assurance perte d’emploi doit être souscrite en …

L’assurance perte d’emploi permet de prendre temporairement en charge une partie des échéances d’un emprunteur dans le cas où si celui-ci se retrouve au chômage. Cette assurance n’est pas obligatoire. Toutefois, elle est proposée par chaque établissement lors d’un prêt bancaire.

Les modalités de l’assurance perte d’emploi

Une assurance perte d’emploi doit être souscrite en même temps que le prêt de l’investisseur. Elle s’ajoutera à la mensualité. Pour en bénéficier, l’emprunteur doit être un salarié en CDI depuis au moins 6 mois. Il n’est ni en période de préavis, ni en période d’essai ni en préretraite.

Par ailleurs, pour que cette assurance perte d’emploi fonctionne, l’emprunteur doit bénéficier des indemnisations par Pole Emploi après son licenciement. Par conséquent, son départ n’est pas le résultat d’une faute grave ou d’une démission.

Il faut savoir que l’assurance perte d’emploi n’est effective au plus tôt que 9 mois après l’avoir souscrite (et au plus tard au bout de 21 mois). Cela correspond à la période de carence (de 6 à 12 mois) ajoutée à un délai de franchise (de 3 à 9 mois).