Assurance décès invalidité incapacité

Souvent imposée par les établissements de prêts, elle vise à assurer la continuité du remboursement du crédit, en cas de décès ou d’invalidité de l’emprunteur.

Assurance prêt immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Assurance prêt immobilier
  4. Lexique lié assurance de prêt immobilier
  5. Assurance décès invalidité incapacité

L’assurance décès invalidité incapacité n’est pas une obligation. Cependant, les établissements de prêts l’imposent souvent aux emprunteurs. Elle vise à assurer la continuité du remboursement du prêt, en cas de décès ou d’invalidité de l’emprunteur. Cette assurance protège à la fois l’établissement de prêt qui est assuré de récupérer son argent et l’emprunteur, ainsi que ses proches, qui éviteront de nombreux soucis en cas d’accident de la vie. L’assurance décès invalidité incapacité concerne les risques suivants :

  • Le décès de l’emprunteur : Lorsque ce dernier est constaté et attesté par un certificat médical, l’assureur prend à sa charge le capital restant dû. Ainsi, la dette n’est pas transmise aux héritiers du défunt.
  • L’incapacité de travail : Lorsque l’emprunteur se retrouve dans une situation qui l’empêche d’exercer, temporairement, son activité professionnelle, l’assureur prend en charge, selon les conditions du contrat, le remboursement des mensualités de l’assuré en attendant qu’il puisse à nouveau travailler et assurer ses échéances.
  • L’invalidité : Il s’agit d’une inaptitude permanente de l’emprunteur. Lorsque celle ci est constatée, l’assureur assumera, soit partiellement, soit entièrement, le remboursement des mensualités en fonction des dispositions du contrat.