Différé d’amortissement

Il s’agit d’un accord passé entre un prêteur et un emprunteur permettant de retarder le remboursement d’un crédit.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Lexique lié prêt immobilier
  4. Différé d’amortissement

Le différé d’amortissement est une période durant laquelle un emprunteur ne rembourse pas le capital de son crédit, mais paie seulement les intérêts ainsi que les frais. Il n’y a donc pas d’amortissement pendant cette période. C’est ce que l’on appelle la période de différé. L’objectif pour l’emprunteur est d’alléger ses mensualités au début de la phase de remboursement afin de préserver son pouvoir d’achat. Ce différé peut-être :

  • Partiel : l’emprunteur ne paie que les intérêts de son crédit pendant la période de différé. À la fin de cette dernière, il va alors amortir son prêt. Ses mensualités comprendront donc le remboursement du capital emprunté et les intérêts.
  • Total : Dans ce cas là, un emprunteur ne paie rien du tout pendant la période de différé. Il ne commencera à amortir son prêt, remboursement du capital emprunté et intérêts, qu’à la fin de cette période. Ce différé peut s’avérer risqué financièrement car pendant la période de différé, les intérêts se cumulent.

Il n’est pas impossible que lors d’un différé d’amortissement soit réclamée une « commission d’engagement ». Elle peut s’élever entre 1 % et 2 % du montant non débloqué.

Le différé d’amortissement, proposé par de nombreux organismes de crédit, est principalement mis en place pour le crédit immobilier d’un bien en VEFA ou un prêt étudiant.