Main levée

Avoir recours à une mainlevée permet de retirer l’hypothèque d’un bien immobilier. Cet acte est formalisé par un document et peut également mettre fin aux effets d’une saisie, d’une opposition ou encore d’un nantissement. L’emprunteur peut effectuer une mainlevée pour mettre fin à l’hypothèque avant que la durée du prêt ne soit terminée. Il est …

Avoir recours à une mainlevée permet de retirer l’hypothèque d’un bien immobilier. Cet acte est formalisé par un document et peut également mettre fin aux effets d’une saisie, d’une opposition ou encore d’un nantissement.

L’emprunteur peut effectuer une mainlevée pour mettre fin à l’hypothèque avant que la durée du prêt ne soit terminée. Il est également nécessaire d’y avoir recours en cas de cession du logement en cours de prêt, le propriétaire doit libérer son bien de son engagement. Ainsi, le nouvel acquéreur pourra se constituer une hypothèque sur ce « nouveau » bien acheté, auprès de son établissement prêteur.

Toutefois, la mainlevée entraîne des frais supplémentaires, un facteur qu’il faut avoir à l’esprit avant d’entamer toute démarche. Par exemple, pour un prêt de 150 000 €, le montant de la mainlevée s’élèvera à 770 €.
Pour rappel, les frais d’hypothèque générés pour un crédit de la même somme (150 000 €), seront de 2 090 €.