Quelles sont les conséquences d’un rachat de crédit sur l’assurance emprunteur ?

Afin d’éviter le surendettement ou tout simplement pour alléger des mensualités trop importantes, certains ménages choisissent de regrouper tous leurs crédits en un seul : c’est le rachat de crédit. Piloté par les courtiers, les organismes spécialisés ainsi que certaines banques, le rachat de crédit s’adapte au budget des emprunteurs. Mais quelles sont les conséquences d’une telle opération sur l’assurance prêt ? Faut-il en changer ? Explications.

Rachat de crédit
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Rachat de crédit
  4. Quelles sont les conséquences d’un rachat de crédit sur l’assurance emprunteur ?

Pourquoi une assurance de prêt ?

Différente de l’hypothèque ou de la caution qui sont qualifiées de sûreté dans le domaine financier et strictement obligatoire pour contracter un crédit, l’assurance emprunteur permet de garantir les banques contre les risques de la vie auxquels peuvent être confrontés les ménages. Décès, incapacité, invalidité et même perte d’emploi, l’assurance prêt n’est pas une obligation mais elle est vivement souhaitée par les organismes prêteurs et souvent déterminante pour l’obtention d’un prêt.

70 %

c’est la part des cotisations d’assurance prêt dédiée à la garantie décès en France en 2017. L’invalidité représente quant à elle 27 % et la garantie perte d’emploi, toujours minoritaire, 3 %.

Le rachat de crédit annule-t-il le contrat d’assurance emprunteur ?

Il est d’usage de dire qu’un prêt équivaut à un contrat d’assurance. En d’autres termes, l’assurance prêt est intimement liée au crédit contracté et au capital emprunté. En effet, dans le cadre d’un rachat ou d’un regroupement de crédit, tous les prêts en cours qu’il s’agisse de prêts immobiliers, auto-moto ou de crédits à la consommation sont remboursés intégralement aux organismes prêteurs. Ce remboursement donne naissance à un nouveau crédit global reprenant l’ensemble des sommes dues et qui doit à son tour être assuré. Libre dans ce cas aux ménages de choisir leur assureur.

Profiter du rachat de crédit pour négocier son assurance emprunteur

consequences-rachat-crédit-assuranceLa plupart des assurances emprunteurs sont souscrites dans le cadre d’un contrat groupe proposé par celles que l’on peut qualifier de banques-assureurs. Il s’agit en effet souvent des mêmes organismes qui proposent à la fois le crédit et l’assurance du crédit. Malgré cette proximité, la nouvelle offre de prêt doit tout de même être réassurée et cela selon une grille de garanties minimales propre à chaque organisme. Attention toutefois, si la situation du ménage a changé depuis la signature du premier prêt, il est possible que le coût de la nouvelle assurance soit plus élevé.

La loi Hamon de 2014 et l’amendement Bourquin applicable depuis le 1er janvier 2018 permettent désormais aux assurés de faire jouer la concurrence grâce à la renégociation ou la résiliation annuelle de leur contrat. Grâce à ces dispositifs, les ménages qui se trouvent face à un assureur peu enclin à la négociation ou qui souhaitent réaliser des économies auront donc tout intérêt à comparer les différents contrats groupe ou individuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *