Rachat de crédit : ça cartonne !

Affichant des niveaux toujours extrêmement bas, les taux de crédit immobiliers font de cette fin d’année 2012 une période particulièrement propice à l’emprunt. Une situation qui, si elle a de quoi réjouir les candidats à l’achat immobilier, incite également bon nombre d’emprunteurs à renégocier leur crédit. Avec quelques 6500 dossiers de rachat de crédit immobilier, …

Rachat de crédit
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Rachat de crédit
  4. Rachat de crédit : ça cartonne !

Affichant des niveaux toujours extrêmement bas, les taux de crédit immobiliers font de cette fin d’année 2012 une période particulièrement propice à l’emprunt. Une situation qui, si elle a de quoi réjouir les candidats à l’achat immobilier, incite également bon nombre d’emprunteurs à renégocier leur crédit.

Avec quelques 6500 dossiers de rachat de crédit immobilier, « soit trois fois plus que la moyenne mensuelle du 1er semestre 2012 », le courtier en ligne Meilleur taux présente pour le seul mois d’octobre un bilan particulièrement satisfaisant. Si la baisse qu’enregistrent depuis plusieurs mois maintenant les taux de crédit n’apparaît pas suffisante pour redynamiser le nombre de transactions, elle semble toutefois inciter les emprunteurs à se presser pour renégocier leur prêt en cours.

Les propriétaires ayant souscrit un crédit immobilier au cours de ces dernières années (voire ces derniers mois) ont en effet tout intérêt à se tourner vers leur banque afin de pouvoir eux-aussi profiter de ces conditions favorables. S’il l’on en croit Joël Boumendil, PDG du courtier ACE, « il faut remonter à l’année 1945 pour obtenir des taux aussi alléchants ». Hervé Hatt tient un discours similaire en précisant qu’« aujourd’hui 60 % des banques présentent des taux inférieurs à 3,60 % sur 20 ans alors qu’elles n’étaient que 1 % à le faire avant l’été ».

Bien qu’extrêmement favorables, les taux bas ne sont toutefois pas les seuls à faire de cette fin d’année une période particulièrement propice aux rachats de prêt. En effet, les emprunteurs peuvent également compter sur la volonté des banques à relancer une production de crédits en berne depuis maintenant plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *