Rachat de crédit : c’est le bon moment pour revoir votre financement !

Avec des taux moyens à 1,44 % toutes durées confondues, le marché du crédit immobilier est toujours au beau fixe au premier trimestre 2019. Pour les ménages ayant un projet immobilier, cette nouvelle année présente toutes les raisons de se lancer. Et pour les emprunteurs qui souhaitent optimiser leur prêt et faire des économies, l’heure est au rachat de crédit.

Rachat de crédit
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Rachat de crédit
  4. Rachat de crédit : c’est le bon moment pour revoir votre financement !

Les taux toujours très bas au premier trimestre 2019

Après des mois de taux historiquement bas, les conditions de financement sont toujours très favorables. Au premier trimestre 2019, les acquéreurs peuvent compter sur des taux d’intérêt allant de 1,22 % sur 15 ans ou 1,39 % sur 20 ans à 1,63 % sur 25 ans.

Une situation que l’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement) explique par un recul des taux des OAT (Obligations Assimilables du Trésor), ces emprunts de la France destinés à financer les besoins et projets de l’Etat ; mais également par une conjoncture monétaire européenne des plus stable.

Pour les nouveaux acquéreurs, c’est le moment d’emprunter. Quant aux ménages ayant déjà un prêt immobilier en cours, il peut être très intéressant d’envisager un rachat de crédit immobilier.

Renégocier son crédit immobilier : une opération judicieuse en 2019

A condition de respecter certaines règles, le rachat de crédit est toujours profitable aux emprunteurs. Un constat qui ne se dément pas au premier trimestre 2019 compte tenu des taux bas et des politiques commerciales des banques toujours très souples.

Pour bien renégocier son crédit immobilier, l’emprunteur a toutefois intérêt à mener cette opération durant le premier tiers de la durée de son prêt. Durant les 5 premières années pour un prêt sur 15 ans, par exemple. C’est en effet durant cette période que le capital du propriétaire est le plus durement touché par le remboursement des intérêts.

Pour des économies plus importantes, il est également recommandé de renégocier son prêt immobilier pour un nouveau taux inférieur d’au moins 0,7 à 1 %. Enfin, condition essentielle pour espérer un accord de la banque : le prêt concerné doit représenter un montant au moins égal à 75 000 €.

Mieux profiter de sa retraite grâce au rachat de crédit

personne-âgée-retraité-crédit-immobilier-conditions-banques

L’espérance de vie augmente, les conditions de financement également. Pour s’adapter à l’âge de leurs clients, certaines banques n’hésitent pas à accorder des prêts qui s’achèveront lorsque les emprunteurs auront 85 ans. Pour ces mêmes clients, cet avantage permet, par exemple, de renégocier leur prêt jusqu’à l’âge de 65 ans pour un prêt sur 20 ans.

Les économies réalisables ne doivent pas être sous-évaluées, notamment pour les emprunteurs ayant contracté un crédit entre 2012 et 2016, là où les taux étaient les plus élevés.

40 000 €
Un prêt sur 20 ans au taux de 2,55 % contracté en 2015 peut être renégocié à 1,3 % en avril 2019. Soit un gain de près de 40 000 € sur le coût total du crédit, et des mensualités en baisse d’environ 17 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *