Assurance emprunteur : le TAEA, petit détail qui a son importance

Le taux annuel effectif d’assurance ou TAEA est une mention obligatoire pour tous les organismes préteurs. Il permet de mieux informer les ménages qui contractent un prêt en leur donnant une meilleure visibilité sur leurs dépenses et en leur permettant de comparer les offres entre elles. Cette mention bien qu’essentielle n’est pas toujours connue des contractants.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Assurance emprunteur : le TAEA, petit détail qui a son importance

Qu’est-ce que le TAEA ?

Les ménages ont souvent en tête le TEG (taux effectif global) ainsi que le TAEG (taux annuel effectif global). Ces deux informations sont en effet obligatoires sur toutes les offres de crédit. Tout aussi obligatoire, le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) concerne en particulier l’assurance emprunteur proposée en même temps que les prêts immobiliers ou crédits à la consommation.taux-credit-immobilier
Lorsqu’une banque ou un organisme financier prête de l’argent, si son offre est assortie d’une assurance emprunteur, il a alors pour obligation d’indiquer le TAEA (taux annuel effectif d’assurance). Ce taux annuel, qui permet plus de transparence, est pour les ménages un moyen de savoir ce que va leur coûter annuellement leur assurance.
Qu’il s’agisse de l’offre globale ou d’une publicité pour un crédit, cette mention est obligatoire de la part des organismes financiers pour donner aux clients la possibilité de comparer les différentes offres.

Annexe à l’article R312-5. du code de la consommation – « Lorsque l’assurance est proposée ou exigée par le prêteur : le coût de cette assurance est exprimé à l’aide d’un exemple chiffré en taux annuel effectif de l’assurance, en montant total dû en euro et par mois sur la base de la cotisation mensuelle la plus élevée. »

Assurance-emprunteur : comparer les offres grâce au TAEA

Le TAEA est une notion qui peu sembler un peu floue car elle s’inscrit dans le cadre d’une offre de prêt globale. Il s’agit en effet d’un taux et non d’un montant, permettant ainsi de savoir quelle est la part de l’assurance au regard du prêt.
Le TAEA est obtenu en réalisant ce calcul : taux effectif global du crédit avec assurance – taux effectif global du crédit sans assurance.

La réforme de l’assurance-emprunteur a permis, par décret, de détermine les modalités d’application du TAEA les obligations liées parmi lesquelles :

  • sur chaque offre de prêt immobilier ou crédit à la consommation ainsi que sur les publicités relatives à ces offres doivent figurer le taux annuel effectif de l’assurance, le coût total de l’assurance ainsi que les échéances,
  • pour être valable, le taux annuel effectif d’assurance doit être assorti des garanties qu’il représente

En moyenne, l’assurance-emprunteur représente environ 30% du coût total d’un crédit ce qui est une part non négligeable. Seuls quelques points de différence entre une offre et une autre peuvent permettre à un ménage d’économiser des milliers d’euros. Alors avant de signer une offre de prêt, les ménages ont tout intérêt à comparer les assurances entre elles ou à résilier leur contrat en cours grâce à la Loi Bourquin entrée en application le 1er janvier 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *