Une banque peut-elle vous refuser un prêt immobilier ?

Le crédit n’est pas un droit. Malgré les taux d’intérêt à la baisse et les conditions de financement qui sont actuellement plutôt en faveur des futurs acquéreurs, il existe des cas où les établissements bancaires peuvent refuser de financer un projet. Gare aux utopies et aux mauvais payeurs.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Une banque peut-elle vous refuser un prêt immobilier ?

Le crédit immobilier en France

refus-pret-immobilierAlors que les spécialistes prévoient une remontée progressive des taux et un pic attendu pour l’été 2019, les futurs acquéreurs peuvent en attendant encore compter sur des conditions de financement relativement favorables. Malgré une hausse des prix qui semble se poursuivre un peu partout en France et notamment dans les grandes villes, la production de crédits est à son meilleur niveau depuis un an. Les Français continuent donc d’emprunter.

+ 6,1 %
« En juillet 2018, le taux de croissance annuel des crédits aux particuliers augmente (+ 6,1 %, après + 5,8 % en juin). Cette accélération, portée par celle des crédits à l’habitat (+ 5,8 %, après + 5,6 %), est toutefois accentuée par un effet de base. Le taux d’intérêt moyen des nouveaux crédits à l’habitat (à long terme et à taux fixe) continue de baisser (1,53 % en juillet, après 1,55 % en juin et 1,57 % en mai). » Rapport Banque de France – juillet 2018

Des revenus insuffisants par rapport au projet à financer

Malgré cette tendance favorable aux crédits et aux emprunteurs, certaines situations conduisent les banques à refuser de soutenir des projets immobiliers. C’est le cas notamment des ménages dont les revenus sont considérés comme étant insuffisants par rapport au capital emprunté.

Lorsqu’une banque étudie un dossier de financement dans le cadre d’un projet immobilier, il est d’usage qu’elle calcule le taux d’endettement du ménage. Si ce taux excède 30 %, voire 33 %, le crédit a peu de chance d’être accepté. Mais même lorsqu’il est inférieur, certaines banques peuvent juger que le « reste à vivre », c’est-à-dire la somme restante une fois les mensualités de remboursement du prêt déduites, ne suffira pas pour payer les autres charges et se nourrir, en somme, continuer à vivre.

Une mauvaise gestion et pas d’apport personnel

En plus du montant des revenus, c’est la perspective de percevoir un salaire sur le long terme qui intéresse les banques. Ainsi, un couple en CDI aura bien plus de chances d’obtenir un crédit qu’une personne seule en intérim ou ayant le statut de micro-entrepreneur.

Dans cette même logique, la tenue des comptes et la capacité à épargner, même quelques centaines d’euros seulement, sont importantes aux yeux des banques. Elles témoignent d’une capacité à savoir gérer son argent. Une personne qui aurait régulièrement du mal à boucler les fins de mois et ne serait pas en mesure de proposer un apport personnel pourrait se voir refuser un crédit. Même si l’apport n’est pas une condition sine qua non à l’obtention d’un prêt immobilier, une somme au moins équivalente à 10 % du projet peut être déterminante pour obtenir une réponse favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos commentaires (2)

  • JulieBonjour, Dans votre cas, le prêt classique semble le plus approprié : https://www.le-pret-immobilier.com/pret-immobilier/guide/credit-classique-amortissable Vous trouverez des liens vers tous les prêts existants sur ce lien : https://www.le-pret-immobilier.com/pret-immobilier/guide N'hésitez pas à vous tourner vers un courtier qui pourra vous aider dans vos démarches et vous conseiller pour choisir le meilleur prêt pour votre projet. Bonne journée,
    Le : 27/09/2018
  • FischerBonjour, Mon fils souhaite acheter la maison du grand père et lui laisser l'usufruit . Il voudrait faire un prêt pour cet achat ( nue-propriété) la banque lui demande que le grand père signe comme quoi s'il ne paye plus son prêt elle peut vendre la maison . Donc ma question qu'y as t il comme solution de prêt ? Merci
    Le : 26/09/2018