Prêt immobilier : la baisse des taux se poursuit et signe

En matière d’immobilier aussi la chance semble sourire aux audacieux. Si bon nombre de candidats à l’achat attendent désormais l’échéance présidentielle avant d’initier leur projet, ceux qui ont récemment franchi ce cap ont pu bénéficier de conditions d’emprunt relativement avantageuses. A en croire les dernières publications des courtiers portant sur le mois d’avril, les taux …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : la baisse des taux se poursuit et signe

En matière d’immobilier aussi la chance semble sourire aux audacieux. Si bon nombre de candidats à l’achat attendent désormais l’échéance présidentielle avant d’initier leur projet, ceux qui ont récemment franchi ce cap ont pu bénéficier de conditions d’emprunt relativement avantageuses.

A en croire les dernières publications des courtiers portant sur le mois d’avril, les taux de prêt immobilier se sont une nouvelle fois inscrits à la baisse.
Premier à se livrer, le courtier en ligne Cafpi note que si les banques ont bel et bien durci leurs conditions d’octroi, elles tentent toutefois de conserver une certaines compétitivité en révisant leurs taux d’emprunt à la baisse (3,55% pour un emprunt sur 15 ans, 3,80% pour un prêt sur 20 ans). De l’avis de son directeur général adjoint, Philippe Taboret, ces dernières « disposent encore de marges de manoeuvre leur permettant de baisser leurs taux ».

Une telle politique des taux bas ne s’inscrit évidemment pas au sein d’une démarche altruiste mais apparaît plutôt dictée par un contexte économique relativement tendu, notamment illustré par un effondrement massif de la production de crédits.

De son côté, Empruntis fait état d’un recul notable enregistré au cours du mois écoulé. Pour un prêt immobilier souscrit sur 20 ans, le taux moyen observé aurait ainsi accusé une baisse de l’ordre de –0,10% (s’établissant à 4,05%). « Pour un emprunt de 200 000 ¤, c’est 2 640 ¤ d’économisés sur le coût du crédit ! », se félicite le courtier.

Considérant la période actuelle comme globalement propice à un éventuel achat immobilier, Maël Bernier, la porte-parole d’Empruntis, estime qu’en matière de prévision les taux devraient de nouveau profiter du niveau particulièrement bas de l’OAT et donc « continuer à baisser dans les semaines à venir ». Elle concède toutefois qu’une projection à plus long terme reste aujourd’hui des plus hasardeuses, « les élections présidentielles pouvant changer la donne très rapidement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *