Distance et projet immobilier : une combinaison qui fonctionne !

Les ménages qui souhaitent investir dans l’immobilier, qui plus est, loin de leur lieu de résidence, ne doivent pas s’inquiéter de la distance. En effet, il existe de nombreuses solutions pour appréhender le marché, entrer en contact avec des professionnels et ainsi faire le meilleur choix pour déménager ou préparer un investissement locatif. Voici quelques conseils…

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Distance et projet immobilier : une combinaison qui fonctionne !

Acheter un logement à distance : les étapes clés

Vendre son appartement en ville pour aller vivre sa retraite au soleil, déménager dans le cadre d’un nouvel emploi, s’offrir une maison plus grande dans une zone géographique moins chère. Il existe de nombreuses raisons qui poussent certains ménages à entreprendre des démarches pour l’acquisition d’un bien immobilier. Mais lorsque le paramètre de la distance entre en jeu, certains sont découragés.

Tous les ans, environ 10% des ménages français déménagent. Ce qui représente un peu plus de 2,5 millions de déménagements par an. Si seuls 20 % de ces déménagements se font à plus de 200 kms du lieu de résidence, 29 % des français qui quittent leur habitation, le font dans le cadre d’un achat immobilier.

Pour mener à bien un projet d’achat immobilier à distance, il faut donc respecter certaines étapes :

distance-investissement-immobilier
  • Etudier le marché : le marché de l’immobilier en général, afin de connaitre les prix, les tendances, mais également le marché local. Un ménage qui réside à Strasbourg et souhaite investir à Bordeaux a en effet tout intérêt à se renseigner sur les prix en fonction des quartiers, l’attractivité de la ville, les projets de construction, l’économie. Il s’agit à cette étape de mettre en adéquation un budget avec la réalité du marché. Inutile dès lors de parcourir des kilomètres pour effectuer des visites. Visites virtuelles, comparaisons sur les sites des professionnels ou sur Internet suffisent dans un premier temps.
  • Faire appel à des professionnels : agent immobilier, conseiller bancaire, courtier, n’hésitez pas à contacter les professionnels de votre région ou de votre futur lieu de vie afin d’en savoir plus sur les conditions d’accès au logement, les quartiers à privilégier, les aides régionales, les moyens de financement, les frais liés au déménagement ainsi que les éventuels travaux. Si vous trouvez le logement de vos rêves sur Internet, un agent immobilier peut très bien se rendre sur place afin de vous faire un premier état des lieux à distance.

VEFA : Le cas particulier des logements vendus sur plans

Vente en l’état futur d’achèvement, c’est ce que signifie l’acronyme VEFA. Il s’agit d’une méthode de vente immobilière qui a lieu avant que le projet de construction ne soit réalisé. Il s’agit donc d’une vente sur plans.

Si seuls 20 % des maisons neuves sont vendues dans ces conditions, la VEFA concerne 90 % des appartements neufs. Autant dire que cette méthode, qui permet aux ménages de bénéficier de frais de notaire réduits, est une aubaine pour les investisseurs qui résident loin, comme les expatriés par exemple. En outre, il est possible de bénéficier dans certaines zones du PTZ pour financer le projet à hauteur de 40 %.

Si elle n’est pas obligatoire, la VEFA fait généralement suite à la signature d’un contrat de réservation par l’acquéreur. Celui-ci peut toutefois choisir de se rétracter en annulant l’achat ce qui occasionne dans la plupart des cas la perte du dépôt de garantie. Cette somme ne peut être supérieure à 5 % du prix de vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *