Faut-il obligatoirement vendre son logement avant d’acheter le suivant ?

La plupart des ménages, propriétaires de leur résidence principale, font le choix de vendre lorsqu’il s’agit de financer un autre projet immobilier. Mais si l’inverse était possible et même parfois plus judicieux ? Pour acheter un logement coup de cœur, certains n’hésitent pas en effet à acheter avant de vendre, grâce à une épargne disponible ou en sollicitant un prêt relais. Avantages et inconvénients.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Faut-il obligatoirement vendre son logement avant d’acheter le suivant ?

Acheter avant de vendre : un délai de 2 ans grâce au prêt-relais

Acheter un nouvel appartement ou une nouvelle maison en tant que résidence principale, avant même d’avoir vendu son logement précédent est tout à fait possible. Evidemment, il faut disposer des ressources nécessaires. Cette solution est plébiscitée par les particuliers ayant une épargne suffisante pour financer temporairement deux logements, mais également par ceux qui sollicitent un prêt relais. Dans ce cas, ils disposent d’un délai maximum de deux ans pour vendre le premier logement.

Mais pourquoi acheter avant de vendre ? souvent, c’est parce qu’un logement coup de cœur se présente, répondant à tous les critères de taille, de localisation ou encore d’agencement. Mais cela permet également de d’éviter une période de transition qui peut parfois être longue entre la vente, la recherche et l’achat du nouveau logement. Les éventuels frais de location intermédiaires, de déménagement et de garde-meubles sont ainsi réduits. En outre, le ménage dispose d’un délai suffisant pour entreprendre des travaux si nécessaire, dans l’un ou l’autre logement.

Attention aux délais de vente selon les villes et au budget nécessaire

Attention toutefois, certaines précautions doivent être prises par ceux qui souhaitent acheter avant d’avoir vendu. Il faut bien veiller à ne pas surestimer ses ressources.

Le prêt achat-vente ou crédit relais est accordé par les banques. Pour calculer le montant accordé, elles se basent sur une estimation faite par des agents immobiliers de la valeur du logement à vendre. Elles prennent ensuite en compte entre 50 et 70 % de cette valeur. En outre, le prêt-relais est un crédit courte durée bien différent des crédits traditionnels. Son objectif est de répondre à la demande des acquéreurs pressés qui ont également un projet de vente. Pour cette raison, il est généralement conclu pour une durée comprise entre un et deux ans.

Si ce délai est amplement suffisant pour les propriétaires qui vendent un petit logement situé dans une grande ville attractive, une vente immobilière peut nécessiter davantage de temps pour un bien plus grand ou situé dans une zone plus rurale.

En France en 2019, un bien restait en moyenne 82 jours à la vente. Ce délai est de 55 jours à Bordeaux, 54 jours à Toulouse et 40 à Paris. A l’inverse, il est en moyenne de 117 jours à Limoges et 135 à Perpignan.

Reste que dans la plupart des cas, si le budget pris en compte est au plus proche de la réalité et que la vente est soigneusement préparée en considérant les problématiques du marché, acheter avant de vendre est une bonne solution pour acquérir le logement idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *