Immobilier : 2016 sera une année record

Après s’être engagé sur la voie de la reprise en 2015, le marché immobilier pourrait enregistrer un nombre de ventes record en 2016. C’est en tout cas ce que pronostique Pascal Beuvelet, président du courtier In and Fi. Après la reprise, l’immobilier vise les records Observateurs et experts sont unanimes, si le marché immobilier est …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : 2016 sera une année record

Après s’être engagé sur la voie de la reprise en 2015, le marché immobilier pourrait enregistrer un nombre de ventes record en 2016. C’est en tout cas ce que pronostique Pascal Beuvelet, président du courtier In and Fi.

Après la reprise, l’immobilier vise les records

Observateurs et experts sont unanimes, si le marché immobilier est bel et bien en train de se rétablir, il le doit essentiellement au retour notable des acheteurs. Un retour tout d’abord opéré par les investisseurs (incités par un dispositif Pinel attractif) et qui semble désormais devoir progressivement gagner les candidats à l’achat d’un bien immobilier ancien. Pour Pascal Beuvelet, l’embellie ainsi constatée est d’ailleurs appelée à se poursuivre. Selon lui, 2016 sera même « une année record pour les ventes en immobilier ancien ».

Les acheteurs sont de retour

Si certains pourront taxer le courtier d’un excès d’optimisme, celui-ci ne manque toutefois pas d’arguments pour étayer ses prévisions. Pascal Beuvelet s’appuie tout d’abord sur une prise de conscience des candidats à l’achat. En effet, ces derniers ont enfin réalisé qu’aucune bulle immobilière ne menaçait le marché et qu’il était vain d’attendre un hypothétique effondrement des prix. Débarrassés de leurs doutes, les acheteurs n’ont donc plus aucune raison de repousser leurs projets et pourraient même presser le pas afin de profiter des taux bas.

Les taux resteront bas en 2016

A propos des taux de prêt immobilier, ceux-ci ne devraient d’ailleurs pas flamber et continueront d’afficher des niveaux relativement attractifs, même en 2016. Tenant compte de la faible croissance économique française, le courtier estime que la BCE continuera tout au long de l’année prochaine à pratiquer une politique de refinancement accommodante (avec un taux directeur maintenu à 0,05%). Mais même si ce n’est pas le cas, Pascal Beuvelet considère que « de toute façon, compte tenu de la pression maintenue par la concurrence interbancaire, les hausses de taux resteront très modérées et maîtrisées ».

La primo-accession dopée par le nouveau PTZ

Enfin, la politique menée par le gouvernement devrait commencer à porter ses fruits, notamment sur le front de l’immobilier ancien. Restés jusqu’ici à l’écart, les primo-accédants reviennent progressivement sur le marché et devraient le faire de façon plus soutenue grâce à l’élargissement annoncé du PTZ. Et pour lever les derniers doutes sur le renouveau du marché immobilier, Pascal Beuvelet note que les emprunteurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le prêt relais. Pour le courtier, il s’agit là d’une preuve évidente que la confiance règne de nouveau sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *