Immobilier : acheter est toujours rentable sur la durée

Pour le courtier Meilleurtaux cela ne fait aucun doute, 2015 est l’année idéale pour devenir propriétaire. Reste toutefois à savoir si acheter un bien est plus rentable que de le louer. Acheter ou louer : Meilleurtaux a tranché Meilleurtaux vient de dévoiler la seconde édition d’une étude dont l’objectif est, selon les propres termes du …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : acheter est toujours rentable sur la durée

Pour le courtier Meilleurtaux cela ne fait aucun doute, 2015 est l’année idéale pour devenir propriétaire. Reste toutefois à savoir si acheter un bien est plus rentable que de le louer.

Acheter ou louer : Meilleurtaux a tranché

Meilleurtaux vient de dévoiler la seconde édition d’une étude dont l’objectif est, selon les propres termes du courtier « d’aider les Français à faire le choix entre la location et l’achat de leur résidence principale ». Hasard du calendrier, cette enquête est rendue publique quelques jours seulement après une publication du courtier MeilleursAgents constatant qu’il est parfois préférable de rester locataire plutôt que de rembourser un crédit pour devenir propriétaire. Pour Meilleurtaux en revanche, la question ne souffre aucune discussion : si louer se révèle plus rentable sur le court terme, acheter demeure l’option la plus avantageuse une fois les premières années passées. Afin de réaliser son étude, le courtier s’est appuyé sur divers éléments tels que les taux de prêt immobilier, le prix au m² et la taxe foncière pour l’acquisition ou encore le montant des loyers pour la location.

L’achat immobilier rentable après 4 ans de détention

Après analyse, il ressort qu’être propriétaire de sa résidence principale devient plus rentable que de rester locataire au bout de 4 ans. « En d’autres termes, tout acquéreur qui envisage de garder son bien au moins 3 ans et demi doit clairement se poser la question d’une acquisition », explique Meilleurtaux. Une durée relativement faible qui doit beaucoup à la baisse des taux d’emprunt observée entre 2014 et 2015. Toutefois, s’il s’agit là d’une moyenne nationale, le délai d’attente pour qu’un achat devienne financièrement intéressant varie de façon conséquente en fonction du type de logement mais aussi et surtout de sa localisation.

Rentabilité : voir grand est conseillé

Contrairement à une idée communément admise, le courtier note qu’acheter une résidence de grande surface se révèle avantageux bien plus rapidement que si l’opération porte sur un petit logement. En effet, alors qu’il faut attendre 17 ans pour amortir l’acquisition d’un 30 m², cette période ne sera que de 4 ans pour un 70 m².

Les villes ne sont pas toutes logées à la même enseigne

Concernant la situation géographique du bien, celle-ci se révèle être d’une influence considérable sur sa rentabilité. En effet, alors qu’un achat opéré au Havre à Brest ou encore à Limoges deviendra financièrement avantageux au bout de seulement un an, voire un an et demi, il faudra en revanche patienter 16 ans à Boulogne-Billancourt ou 14,5 ans à Paris pour pouvoir constater les premiers signes de rentabilité. Dans le détail, l’acquisition prend le pas sur la location après 2 années de détention à Nîmes ou à Saint-Etienne, 2 ans et demi à Lille et Montpellier, 4 ans à Grenoble, 5 ans à Nice et Toulouse, 5 ans et demi à Marseille, 9 ans à Bordeaux et enfin après 13 années à Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *