Les taux bas relancent l’accession à la propriété en 2015

Si l’on en croit l’observatoire du financement du Logement CSA, les candidats à la propriété ont profité des taux bas pour revenir de façon significative sur le devant de la scène en 2015. La reprise se confirme pour le marché de l’accession à la propriété L’accession à la propriété aurait-elle enfin retrouvé le dynamisme qui …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Les taux bas relancent l’accession à la propriété en 2015

Si l’on en croit l’observatoire du financement du Logement CSA, les candidats à la propriété ont profité des taux bas pour revenir de façon significative sur le devant de la scène en 2015.

La reprise se confirme pour le marché de l’accession à la propriété

L’accession à la propriété aurait-elle enfin retrouvé le dynamisme qui était le sien jusqu’en 2010 ? S’il est d’usage de rester prudent quant à l’interprétation de chiffres immobiliers pouvant parfois être contestés, c’est en tout cas ce que l’on est en droit de penser au regard de la dernière étude publiée par l’observatoire du financement du Logement CSA (OFL). Comme chaque année depuis 1979, celui-ci passe en revue les dossiers de plusieurs dizaines de milliers d’acheteurs pour dessiner les tendances de l’accession à la propriété. Or, si l’on en croit l’observatoire, la légère reprise qui a animé ce marché au cours de ces dernières années semble avoir affiché un nouvel élan lors du premier semestre 2015. Entre les mois de janvier et juin derniers, l’accession à la propriété aurait ainsi enregistré une progression de +27%.

Accession à la propriété : le nombre de prêts redécolle enfin

Si le nombre de dossiers de financement destinés à l’accession à la propriété rebondit dans des proportions similaires à celles observées en 2010 (+25,7% à l’époque), celui-ci fait l’effet d’un véritable boom au regard des chiffres recensés lors des exercices précédents. Selon l’observatoire du financement du Logement CSA les prêts immobiliers souscrits en vue d’une accession à la propriété n’avaient ainsi progressé que de +8,7% en 2013 et de +3,2% en 2014.

Les primo-accédants reviennent lentement mais sûrement

Pour l’OFL, cette nette reprise de l’accession à la propriété s’explique principalement par le niveau extrêmement bas des taux dont bon nombre de ménages ont souhaité profiter. Conséquence directe de ces meilleures conditions d’emprunt, le taux d’effort des ménages n’a eu de cesse de se replier au cours des dernières années (32,1% en 2012, 28,8% en 2013 et 27,4% en 2014). Quant aux primo-accédants, après s’être massivement retirés du marché en 2012 (leur part chutant de 72,3% à 63,8%), ils opèrent peu à peu un retour alimenté non seulement par l’attractivité des taux mais également par des prix immobiliers orientés à la baisse. En 2014, 64,1% des dossiers de crédit immobilier ont ainsi été le fait de primo-accédants (après 64% en 2013).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *