Immobilier : baisse générale des loyers en 2015

S’il l’on en croit le réseau d’agences Century 21, une baisse sensible des loyers se serait généralisée sur l’ensemble du territoire depuis le début de l’année 2015. Les loyers cèdent du terrain au 1er semestre Les loyers ont sensiblement baissé au 1er semestre 2015, une évolution qui a certes de quoi réjouir les locataires mais …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : baisse générale des loyers en 2015

S’il l’on en croit le réseau d’agences Century 21, une baisse sensible des loyers se serait généralisée sur l’ensemble du territoire depuis le début de l’année 2015.

Les loyers cèdent du terrain au 1er semestre

Les loyers ont sensiblement baissé au 1er semestre 2015, une évolution qui a certes de quoi réjouir les locataires mais qui témoigne également d’un marché immobilier locatif en proie à d’importantes difficultés. Selon les observations du réseau Century 21, seul les loyers des logements de grande surface (5 pièces ou plus) s’affichent à la hausse sur cette première partie de l’année. Ces derniers progressent ainsi de +2,2% pour s’établir en moyenne à 967 euros. Or, il s’agit là de logements très peu représentés sur le marché, les autres types de bien enregistrant pour leur part des replis plus ou moins conséquents selon leur superficie. Le loyer moyen des trois pièces cède ainsi -1% depuis le mois de janvier soit légèrement moins que les studios et 1 pièce qui reculent de -1,2%. Si avec -4,4% les quatre pièces accusent la correction la plus nette, les deux pièces (qui représentent le gros du marché) voient quant à eux leur loyer se replier de seulement -0,2%. Tous logements confondus, le loyer moyen s’affiche en retrait de -1,7%, portant ainsi le prix du mètre carré à 11,92 euros par mois.

Evolution des loyers au cours des 10 dernières années - Century 21 - Juillet 2015

Des locataires de moins en moins mobiles

A première vue favorable aux candidats à la location, cette contraction générale des niveaux de loyer est perçue par le réseau d’agences comme le témoin d’un marché locatif à la peine. En effet, cette baisse de loyer découle en grande partie du manque de dynamisme d’un secteur accusant le coup d’un climat économique encore extrêmement tendu. Face à des perspectives d’avenir moroses, « nombre de locataires déjà en place ont préféré surseoir leur projet de déménagement, ce qui a ralenti la mobilité résidentielle ».

La relance du marché immobilier fait de l’ombre à la location

Le marché de la location pâtit également de la vive concurrence que lui livre le marché de l’acquisition. Entre baisse des prix et taux de crédit toujours exceptionnellement attractifs, nombreux sont les locataires qui ont sauté le pas de l’achat immobilier. Les locataires les plus aisés choisissant désormais la propriété, il n’est donc pas étonnant de voir le revenu moyen des locataires se réduire de façon conséquente (-14% pour les occupants d’un 2 pièces, -10% pour les occupants d’un 4 pièces).

Louer son logement ne rapporte plus

Quant aux investisseurs misant sur l’acquisition d’un logement locatif, ils délaissent les logements anciens pour se concentrer sur un marché du neuf où ils peuvent profiter des avantages fiscaux offerts par le dispositif Pinel. Enfin, Century 21 pose l’épineuse question de la rentabilité d’un logement locatif. Celle-ci s’étant repliée de 5% à 3% en seulement 2 ans, les propriétaires-bailleurs ont légitimement de quoi s’interroger sur l’intérêt même de mettre leur logement en location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *