Immobilier : des frais d’agence plafonnés à 15 euros par m²

Si jusqu’à présent les candidats à la location devaient s’acquitter de frais d’agence équivalant dans la plupart des cas à un mois de loyer, ce n’est désormais plus le cas. Publié en août dernier, le décret plafonnant les honoraires des agences immobilières entre en effet en application ce lundi 15 septembre. A compter de ce …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : des frais d’agence plafonnés à 15 euros par m²

Si jusqu’à présent les candidats à la location devaient s’acquitter de frais d’agence équivalant dans la plupart des cas à un mois de loyer, ce n’est désormais plus le cas. Publié en août dernier, le décret plafonnant les honoraires des agences immobilières entre en effet en application ce lundi 15 septembre. A compter de ce jour, les frais demandés pour une location (rédaction du bail, état des lieux, etc.) dépendent donc non seulement de la surface du logement mais également de sa situation géographique. Si pour le législateur il s’agit ici de mettre un terme à certains abus en encadrant la rémunération des agences immobilières, les locataires ne seront quant à eux pas tous logés à la même enseigne.

Le plafonnement des frais d’agence entre en vigueur

Concrètement, un particulier passant par un professionnel pour obtenir une location dans le secteur privé doit, depuis ce lundi, s’acquitter de frais d’agence fluctuant selon la zone géographique de celle-ci : 15 euros par mètre carré en zone très tendue (soit Paris et certains départements franciliens), 13 euros en zone tendue (Marseille, Lyon, Grenoble, Bordeaux, etc.) et enfin 11 euros par mètre carré partout ailleurs.

Une mesure positive ? Oui mais pas pour tout le monde

Si cette mesure permettra à certains locataires, notamment ceux optant pour de petites surfaces situées au sein de zones relativement tendues, de réaliser de substantielles économies, d’autres ne distingueront que peu d’évolution voire assisteront à l’envolée de leurs frais d’agence. Si l’on en croit le magazine 60 millions de consommateurs, la location d’une maison de 80 m² dans les Vosges pourra impliquer des frais d’agences s’élevant désormais à 880 euros (contre 336 euros jusqu’alors).

Encadrement des frais d’agence : des locataires peu informés

Pour bon nombre d’observateur, cette disposition de la loi Alur reste donc nettement perfectible. Certes les locataires s’estimant lésés pour exiger de la part de leur agence le remboursement de frais éventuellement trop élevés, mais encore faut-il qu’ils aient connaissance de cette possibilité. Or, de l’avis de Frédéric Blanc, juriste pour l’association UFC-Que Choisir, le plafonnement des frais d’agence ne brille pas par sa notoriété. « Il y a un manque d’information sur ce décret, qui est quand même sorti en plein mois d’août. Pour les étudiants qui cherchent un appartement pour la rentrée, et ils sont nombreux, c’est une loi importante et que pourtant très peu connaissent« , souligne-t-il ainsi.

Reste désormais à savoir si cet encadrement de leurs honoraires n’incitera pas les agences immobilières à revoir la qualité de leurs prestations à la baisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *