Immobilier : la baisse des prix se confirme

Que cela soit en Ile-de-France ou bien en Province, les prix de l’immobilier diminue, affichant une moyenne nationale réduite de 1,2 % depuis un an. Serait-il le bon moment pour acquérir un bien immobilier ou bien faut-il espérer une baisse plus significative dans les mois à venir ?

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : la baisse des prix se confirme

Sans être virulente, la baisse des prix de l’immobilier engagée depuis plusieurs mois maintenant n’en est pas moins bien réelle, comme en atteste la dernière publication des notaires. Communiqué ce jeudi 11 septembre, l’indice Notaires-Insee des prix des logements anciens vient donc confirmer un mouvement baissier s’établissant à l’échelle nationale à -1,2 % (sur les douze derniers mois).

Dans le détail, si la baisse des prix recensée par les notaires au cours du second trimestre 2014 se porte à -0,8 % en province, elle apparaît nettement plus marquée en Ile-de-France (-2 % sur un an). Concernant la capitale, la correction se poursuit (-1,1 % sur un an) portant désormais le prix du mètre carré à 8 120 euros. Quant aux transactions, celles-ci jouent la carte de la stabilité en s’établissant à 735 000 unités (opérations recensées au cours de ces douze derniers mois).

Le moment d’acheter pourrait se profiler pour les investisseurs sur le qui-vive. Mais quel bien doivent-ils acquérir pour rentabiliser rapidement leur investissement ? L’étude du courtier MeilleurTaux a fait apparaître que les grandes surfaces, localisées dans les villes ayant une bonne croissance économique et démographique, comme Toulouse ou Bordeaux, ont un taux de rentabilité supérieur aux autres logements. En moyenne, il faut 6 ans pour amortir l’acquisition d’un 100 m² bordelais contre 26 ans pour un 30 m².

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *