Immobilier : la hausse des prix s’impose en 2015

Selon Century 21, si le marché immobilier retrouve un dynamisme salutaire, la baisse des prix s’est quant à elle enrayée sous l’effet de taux de prêt exceptionnellement bas. Immobilier : les ventes ont redécollé en 2015 Pour les professionnels de l’immobilier, l’heure est venue de dresser le bilan d’un premier semestre 2015 placé sous le …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : la hausse des prix s’impose en 2015

Selon Century 21, si le marché immobilier retrouve un dynamisme salutaire, la baisse des prix s’est quant à elle enrayée sous l’effet de taux de prêt exceptionnellement bas.

Immobilier : les ventes ont redécollé en 2015

Pour les professionnels de l’immobilier, l’heure est venue de dresser le bilan d’un premier semestre 2015 placé sous le signe du renouveau. En début de semaine, Century 21 a donc présenté ses résultats pour les six premiers mois de l’année. Des chiffres qui se révèlent extrêmement positifs sur le front des transactions puisque celles-ci affichent une progression de +15,2% par rapport au 1er semestre 2014 (+8,3% à Paris). Profitant de l’attractivité des taux, les candidats à l’achat sont donc enfin passés à l’acte. Dans un entretien accordé à BFMTV, Laurent Vimont, président du réseau d’agences, note ainsi que « les taux bas ont permis le passage du  » je veux acheter  » à  » je peux acheter «  ».

La baisse des prix est terminée !

Toutefois, les acheteurs ne sont pas les seuls à avoir saisi l’opportunité offerte par la baisse des taux de crédit. Les vendeurs semblent en effet avoir eux aussi su tirer parti de la situation. Prenant note du gain potentiel de pouvoir d’achat octroyé par les taux bas aux acquéreurs, les propriétaires ont sensiblement revu leurs prétentions à la hausse. Si Century 21 continue d’observer une baisse des prix sur le long terme (-2,6% sur un an), à y regarder de plus près le constat se révèle quelque peu différent. Entre le 2ème semestre 2014 et le 1er semestre 2015, les prix auraient ainsi enregistré une progression de +1,8%.

Dans le détail, si le réseau fait remarquer que le marché parisien conserve encore une orientation légèrement baissière, ailleurs la correction des prix semble bel et bien enrayée. Sur douze mois, une hausse pouvant s’élever jusqu’à +5% est ainsi observée en Rhône Alpes et en région PACA et les prix bondissent même de +6,9% dans les Pays de la Loire et de +11,4% en Alsace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *