Immobilier : la reprise se confirme

Progression du volume de transactions et réduction des délais de vente, si l’on en croit Orpi, voilà les éléments qui attestent d’un rétablissement notable du marché immobilier. Immobilier : nouvelle hausse des ventes en 2015 Depuis de longs mois maintenant, les observateurs de tous bords ne cessent de présenter le marché immobilier sur la voie …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : la reprise se confirme

Progression du volume de transactions et réduction des délais de vente, si l’on en croit Orpi, voilà les éléments qui attestent d’un rétablissement notable du marché immobilier.

Immobilier : nouvelle hausse des ventes en 2015

Depuis de longs mois maintenant, les observateurs de tous bords ne cessent de présenter le marché immobilier sur la voie de la relance. Cette semaine, Orpi entend bien donner véritablement corps à ce scénario en en apportant des preuves concrètes. Sur cette première partie de l’année 2015, le réseau d’agences immobilières constate en effet une nette progression des ventes. Après une hausse de +7% en 2014, les transactions poursuivent donc leur marche en avant en progressant de +4,5% au cours de ce premier semestre 2015. Si la baisse des prix recensée cette année peut en partie expliquer cette hausse des ventes (le réseau évoquant une correction des prix de -0,48% pour les maisons et de -0,42% pour les appartements), Orpi estime toutefois que ce rebond doit également beaucoup à l’évolution des taux de prêt immobilier. Ce mardi, à l’occasion de la présentation de son bilan 2015, son président considérait ainsi que les candidats à l’achat reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène afin de profiter de l’attractivité exceptionnelle des taux. « Les Français ont conscience que les taux ne pourront pas être plus bas, un facteur optimal pour les transactions immobilières », soulignait ainsi Bernard Cadeau.

Les biens immobiliers se vendent plus rapidement

Outre le nombre croissant des transactions, le réseau précise qu’un autre élément vient désormais plaider en faveur d’une relance du marché. S’il fallait, en 2014, près de 100 jours à un propriétaire pour finaliser la cession de son bien, les délais de vente se sont aujourd’hui très nettement réduits. Désormais, un appartement se vend au bout de 80 jours alors que le vendeur d’une maison attendra en moyenne 77 jours pour conclure sa transaction. Mieux, Orpi précise que « plus de la moitié des transactions du réseau est à moins de 60 jours ». Pour Bernard Cadeau, un tel raccourcissement des délais de vente ne peut signifier qu’une chose : « les vendeurs deviennent plus raisonnables lorsqu’ils fixent les prix de mise en vente ».

Toutefois, si le réseau fait preuve d’un réel optimisme quant aux perspectives à plus ou moins court terme du marché, il ne cache le caractère fragile de ce rétablissement. « Les clés pour un avenir serein restent la confiance et la fiabilité des taux de crédit », avertit son président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *