Immobilier : le plafonnement des frais d’agence sur les rails

Projet lancé depuis quelques temps, le plafonnement des honoraires d’agence immobilière pourrait voir le jour prochainement. Le Conseil national de la transaction et de la gestion immobilières a tranché en ce sens là, la mise en application est attendue pour le 15 septembre.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : le plafonnement des frais d’agence sur les rails

Ce mercredi 30 juillet 2014, le Conseil national de la transaction et de la gestion immobilières (CNTGI) vient de donner son aval au projet de décret plafonnant les honoraires des agences en matière de location.

Concrètement, au lieu du traditionnel mois de loyer, les frais d’agence que les nouveaux locataires auront à régler s’élèveront à 15 euros/m² en région parisienne, 13 euros/m² au sein des grandes agglomérations et 11 euros/m² partout ailleurs. Si l’on devra toutefois attendre sa publication officielle, ce décret issu de la loi Alur entrera très probablement en vigueur à compter du 15 septembre prochain.

20 à 25 %
La perte estimée pour les agences immobilières, dans une ville comme Aix-en-Provence, serait de 20 à 25 %.

Cette mesure n’est pas du goût des professionnels qui verrait leur revenu diminuer dans des proportions variables, en fonction des villes concernées. Les locataires, en revanche, sont les grands bénéficiaires de la baisse des frais d’agence. Dans certaines régions considérées comme non tendues, ils pourraient économiser jusqu’à 40 % du montant initialement prévue. Toutefois, les candidats locataires des grandes villes, situées en zones tendues, continueront à payer des honoraires assez élevés.

Le président de la Fédération nationale de l’Immobilier (Fnaim) estime que cette réforme ne serait efficace que dans les zones détendues, sinon la perte des agences serait trop grande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *