Immobilier : les acheteurs étrangers reviennent à Paris

Dans un marché immobilier en phase de reconquête, les acheteurs étrangers opèrent un retour remarqué, notamment au sein de la capitale. Immobiliers : retour des acheteurs étrangers sur le marché français L’immobilier parisien serait-il en train de reconquérir le c½ur des acheteurs étrangers ? C’est en tout cas ce que laisse supposer la dernière publication …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : les acheteurs étrangers reviennent à Paris

Dans un marché immobilier en phase de reconquête, les acheteurs étrangers opèrent un retour remarqué, notamment au sein de la capitale.

Immobiliers : retour des acheteurs étrangers sur le marché français

L’immobilier parisien serait-il en train de reconquérir le c½ur des acheteurs étrangers ? C’est en tout cas ce que laisse supposer la dernière publication émanant de la chambre des notaires de Paris-Ile-de-France. A en croire celle-ci, près d’une transaction immobilière sur dix serait ainsi à mettre à l’actif d’un acquéreur étranger (9,2% dans Paris intra-muros et 9,5% sur l’ensemble de la région Ile-de-France). Si ces derniers n’ont certes pas effectué en retour tonitruant (ils étaient déjà 8,2% à Paris l’an dernier), Maître Thierry Delasalle n’en souligne pas moins leur présence des plus notables. « Les étrangers sont plus que jamais là, ce sont des niveaux record depuis dix ans, toutes zones confondues », précise ainsi le notaire. Cette progression du nombre d’acheteurs étrangers est d’ailleurs d’autant plus remarquable que ceux-ci semblaient avoir déserté le marché au cours des années précédentes. Dans une étude publiée en septembre 2014, BNP Paribas estimait en effet qu’ « entre 2012 et 2013, le nombre de transactions opérées par des étrangers non-résidents s’est ainsi replié de 13% ».

Achat immobilier : italiens, portugais et chinois animent le marché

Traditionnellement bien implantés dans la capitale, les italiens se distinguent une nouvelle fois en constituant la nationalité la plus représentée. Dans le détail, ces derniers s’accaparent ainsi 16,6% des transactions réalisées par des étrangers (contre 6,6% pour les acheteurs britanniques par exemple).Toutefois, sur l’ensemble de l’Ile-de-France, les acheteurs les plus nombreux se révèlent être les Portugais (14,5% et 26,5% en grande couronne) suivis des chinois (14,3% et 23,6% en petite couronne).

Fait nouveau, les notaires constatent une influence non négligeable de la dépréciation de l’euro face au dollar sur le flux d’étrangers optant pour un bien immobilier français. « Nous notons une présence de plus en plus forte des acquéreurs étrangers venus des zones dollar et livre sterling, qui sont de retour sur le marché parisien », précise à ce sujet Thierry Delasalle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *