Immobilier : les français ne comptent pas acheter

La pierre reste une valeur sûre mais est-ce vraiment le bon moment pour concrétiser un projet d’achat immobilier ? Pas si sûr si l’on en croit les résultats d’un récent sondage. L’immobilier reste une valeur refuge Dans son dernier Observatoire du moral immobilier, le site Logic Immo mettait en lumière la confiance retrouvée des candidats …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : les français ne comptent pas acheter

La pierre reste une valeur sûre mais est-ce vraiment le bon moment pour concrétiser un projet d’achat immobilier ? Pas si sûr si l’on en croit les résultats d’un récent sondage.

L’immobilier reste une valeur refuge

Dans son dernier Observatoire du moral immobilier, le site Logic Immo mettait en lumière la confiance retrouvée des candidats à l’achat. Dans un contexte économique toujours tendu, la baisse affirmée des prix de l’immobilier et le niveau historiquement bas des taux de prêt sont certes de nature à inciter les acheteurs à revenir sur le marché mais les français sont-ils réellement disposés à faire ce pas ? Commandé par le groupe immobilier Pichet, un sondage CSA entend aujourd’hui faire le point sur la perception qu’ont les français du marché immobilier. S’ils sont près de 6 sur 10 (59%) à considérer l’acquisition d’un bien immobilier comme une valeur sûre, cela ne signifie pas nécessairement qu’ils envisagent de passer à l’acte.

Achat immobilier : le moment n’est pas encore venu

Pour les candidats à l’achat, les signaux sont au vert, peut-être même un peu trop. En effet, 37% des français tablent sur une poursuite de la correction des prix et 6% estiment même que ceux-ci accuseront bientôt une sévère régression. Cette perception du marché se révèle donc peu propice à l’achat, incitant les acquéreurs potentiels à patienter dans l’attente d’une baisse des prix plus conséquente. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que seulement 43% des 1005 personnes sondées considèrent le moment actuel comme favorable à une éventuelle acquisition.

Des signaux encourageants

Cette indécision est toutefois bien loin de l’attentisme résigné observé autrefois. Les particuliers ont aujourd’hui pleinement conscience des éléments positifs plaidant en faveur d’un achat immobilier. Parmi ceux-ci, les taux de prêt immobilier extrêmement attractifs arrivent logiquement en tête (cités par 68% des sondés), devant la mise en place des récents dispositifs fiscaux (49%). Si l’on en croit les résultats communiqués par le groupe immobilier ce mardi 24 mars, ceci pourrait expliquer que 39% des français envisagent favorablement la perspective d’un éventuel achat immobilier à plus ou moins court terme.

sondage efficacite lois defiscalisation france-2015.jpg
Si certains pourraient considérer ce chiffre comme relativement faible au regard des conditions particulièrement accommodantes dont profitent aujourd’hui les candidats, Patrick Pichet, PDG du groupe du même nom, fait toutefois preuve d’optimisme. « Ces chiffres sont engageants et démontrent, au-delà de ces envies d’investir, un véritable intérêt patrimonial à long terme pour la pierre. Que ce soit pour assurer sa retraite, générer un revenu complémentaire ou transmettre son bien… la pierre est considérée comme un investissement sûr et intéressant », estime-t-il ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *