Immobilier : les ventes explosent à Paris

Selon la dernière note de conjoncture des notaires de Paris Ile-de-France, les ventes de logements anciens se sont littéralement envolées au cours des derniers mois. Paris : les acheteurs sont de retour On savait le marché immobilier sur la voie de la reprise en cette année 2015, on ne se doutait certainement pas du dynamisme …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : les ventes explosent à Paris

Selon la dernière note de conjoncture des notaires de Paris Ile-de-France, les ventes de logements anciens se sont littéralement envolées au cours des derniers mois.

Paris : les acheteurs sont de retour

On savait le marché immobilier sur la voie de la reprise en cette année 2015, on ne se doutait certainement pas du dynamisme qu’il allait afficher. Entre les mois de mars à mai dernier, pas moins de 33.290 biens immobiliers se sont vendus en Ile-de-France. Propriétaires et professionnels du secteur ont de quoi être satisfaits puisque, par rapport à la même période un an plus tôt, le volume des ventes aurait ainsi bondi de +18% sur l’ensemble de la région Ile-de-France. Moins marquée qu’en Petite Couronne (+19%) ou Grande couronne (+21%), la hausse des transactions recensées dans la capitale n’en reste pas moins significative. Avec quelques 7310 biens immobiliers cédés entre mars et mai, Paris affiche une progression de ses ventes de l’ordre de +14% par rapport à la période mars-mai de 2014.

Les prix se corrigent encore

En phase de rétablissement, le marché immobilier francilien profite non seulement de taux de prêt immobilier suffisamment attractifs pour inciter les candidats à l’achat à passer à l’acte mais aussi d’une baisse des prix désormais généralisée. Si l’on en croit la Chambre des notaires, le prix moyen en Ile-de-France accuserait en un an un repli de -2,3% (-2,9% pour les appartements et -0,8% pour les maisons). Une évolution similaire a pu être constatée dans la capitale où le prix du mètre carré aurait cédé -3,1% pour s’établir à fin mai à 7880 euros (contre 7920 euros le mois précédent).

La hausse des prix attendue pour la rentrée

Sur le front des prévisions à court terme, les notaires tablent sur un retour à la hausse des prix alimenté par un volume de ventes toujours en progression. A Paris, face au retour des acheteurs, le prix des logements anciens pourrait gagner +1,6% dès le mois de septembre, repassant ainsi au-dessus de la barre symbolique des 8000 euros le mètre carré (8030 euros /m²).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *