Immobilier locatif : les investisseurs renouent avec le crédit

Si les professionnels de l’immobilier se plaignaient de les voir déserter le marché, les investisseurs semblent désormais progressivement opérer leur grand retour. C’est en tout cas ce que suggère le courtier Cafpi en constatant, pour le deuxième mois consécutif, leur intérêt retrouvé pour le crédit immobilier. Prêt immobilier : les investisseurs refont leur apparition A …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier locatif : les investisseurs renouent avec le crédit

Si les professionnels de l’immobilier se plaignaient de les voir déserter le marché, les investisseurs semblent désormais progressivement opérer leur grand retour. C’est en tout cas ce que suggère le courtier Cafpi en constatant, pour le deuxième mois consécutif, leur intérêt retrouvé pour le crédit immobilier.

Prêt immobilier : les investisseurs refont leur apparition

A l’occasion d’une publication dévoilée début septembre et portant sur le mois d’août, le courtier observait le retrait massif opéré par les investisseurs. En effet, après s’être établie à 13%, la part des investisseurs au sein des candidats à l’emprunt avait alors chuté à 9%. Un repli d’importance qui poussait Cafpi à préciser que « dans le neuf, l’investissement locatif ne repartira que lorsque le nouveau dispositif Pinel sera en place ». Or, si l’on en croit les publications qui suivirent (celles datées de début octobre et début novembre), la désertion des investisseurs n’aura finalement que peu duré.

A l’occasion des deux dernières éditions de sa Météo des taux, le courtier a en effet souligné le léger frémissement enregistré par la proportion des investisseurs dans les rangs des demandeurs de prêt immobilier. Après le cuisant repli observé en août (9%), celle-ci s’est portée à 10% en septembre puis à 12% en octobre. Pour le courtier, une telle évolution reste pour l’heure difficile à interpréter. « Il est encore trop tôt pour en déterminer la cause : préoccupations fiscales traditionnelles de la rentrée ou premiers effets du dispositif Pinel, remplaçant le Duflot depuis le 1er septembre ? », note-il ainsi.

Dispositif Pinel : entre espoir et patience

Si le Pinel se présente comme un dispositif de défiscalisation bien plus incitatif que le Duflot (notamment grâce à une souplesse accrue) et peut sérieusement être considéré comme un véritable outil de relance de l’immobilier locatif, l’attente reste toutefois de mise à son sujet. Professionnels comme particuliers savent en effet qu’il leur faudra patienter jusqu’à la fin des débats sur le PLF 2015 (projet de loi de Finances) pour réellement appréhender l’intérêt du dispositif Pinel (la question concernant la location à ses ascendants et descendants restant par exemple en suspens).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *