Immobilier : pas de logements pour les jeunes

Selon une récente enquête de l’Afev, pour la majorité des jeunes trouver un logement s’apparente à un véritable parcours du combattant. Jeunes et logement : un mariage incompatible ? Quitter le cocon familial et s’installer dans son propre logement est une étape de vie nécessaire à laquelle chaque jeune doit un jour faire face. S’ils …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : pas de logements pour les jeunes

Selon une récente enquête de l’Afev, pour la majorité des jeunes trouver un logement s’apparente à un véritable parcours du combattant.

Jeunes et logement : un mariage incompatible ?

Quitter le cocon familial et s’installer dans son propre logement est une étape de vie nécessaire à laquelle chaque jeune doit un jour faire face. S’ils abordent ce changement radical synonyme d’indépendance avec plus ou moins de facilité, les jeunes sont aujourd’hui confrontés à un écueil d’une toute autre nature : celui d’un marché immobilier qui peine à leur ouvrir ses portes. Dévoilée le 17 mars dernier par « Observatoire de la jeunesse solidaire de l’Afev », une enquête note en effet que pour près de 7 jeunes sur 10 (68%), trouver un toit est loin d’être une chose aisée.

Rapport observatoire jeunesse solidaire 2015
Si un tel constat n’est évidemment pas récent, Béatrice Merigot, responsable nationale de la colocation solidaire chez l’association de la fondation étudiante pour la ville, estime que les difficultés rencontrées par les jeunes candidats au logement n’ont fait que s’accentuer au fil des ans et tout particulièrement au sein des grandes agglomérations. « On passe de situations qui étaient plus propres à une catégorie sociale défavorisée à une généralisation du problème », constate-t-elle.

Nature du logement occupé par les jeunes

Les jeunes n’ont pas les moyens de se loger

En plein essor, le non-accès au logement des jeunes découle de facteurs négatifs aussi divers que variés. Si certains pourront pointer du doigt une réticence des propriétaires à louer leur bien à des jeunes, c’est toutefois la question financière qui s’impose logiquement au centre des préoccupations. Selon l’étude, 26% des jeunes interrogés déclarent n’avoir tout simplement pas les moyens de payer un loyer (et encore moins de faire face au remboursement d’un prêt immobilier). Un loyer qui se révèle être un obstacle de taille même pour ceux qui ont réussi à trouver un toit puisque 25% d’entre eux doivent faire l’impasse sur des dépenses de première nécessité pour s’en acquitter.

Jeunes et logement - situation professionnelle
A défaut d’une situation professionnelle stable ou tout au moins d’un budget suffisant et faute de logements disponibles, 29% des jeunes âgés de 18 à 30 ans n’ont d’autre choix que de rester vivre chez leurs parents. Pour les autres, le marché de la location (en dehors des centres urbains) représente la principale voie vers l’indépendance et seuls 18% d’entre eux s’aventurent sur le chemin de la propriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *