Immobilier : que peut-on s’acheter pour 1000 euros par mois ?

Le courtier Meilleurtaux a dévoilé son palmarès du pouvoir d’achat immobilier de ce mois d’aout 2015. Une publication riche d’enseignement à l’heure où certains estiment qu’il est grand temps d’acheter. Immobilier : où faut-il acheter ? Est-ce vraiment le moment d’acheter ? Si la question taraude les ménages candidats à la propriété, pour bon nombre …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : que peut-on s’acheter pour 1000 euros par mois ?

Le courtier Meilleurtaux a dévoilé son palmarès du pouvoir d’achat immobilier de ce mois d’aout 2015. Une publication riche d’enseignement à l’heure où certains estiment qu’il est grand temps d’acheter.

Immobilier : où faut-il acheter ?

Est-ce vraiment le moment d’acheter ? Si la question taraude les ménages candidats à la propriété, pour bon nombre d’observateurs la réponse ne fait plus de doute. Orientés à la hausse depuis la fin du mois de mai, les taux de prêt immobilier continuent toutefois d’afficher des niveaux toujours extrêmement attractifs. Mais face à l’incertitude qui entoure leur évolution à moyen terme, Brice Cardi estime que l’heure n’est plus à la temporisation. « Cette petite fenêtre de tir, qui risque de ne pas durer », prévient le PDG du réseau d’agences l’Adresse. Pour ceux qui auraient déjà décidé de passer à l’acte, une question demeure : où acheter ? La dernière publication du courtier Meilleurtaux pourrait bien leur apporter quelques éléments de réponse.

Marseille et Toulouse chouchoutent encore les acheteurs

Comme chaque mois, Meilleurtaux dévoile son Palmarès du pouvoir d’achat immobilier. Passant en revue les taux de crédit et les prix pratiqués au sein des 10 plus grandes villes françaises, le courtier évalue le nombre de mètres carrés qu’un candidat peut espérer obtenir pour une mensualité de 1000 euros sur 20 ans. Comme lors des éditions précédentes, Marseille s’impose une nouvelle fois comme la ville où il fait bon acheter. Malgré un taux sur 20 ans de 2,30% (le plus élevé du classement avec Montpellier), la faiblesse des prix (2095 euros / m²) permet à un emprunteur remboursant 1000 euros par mois de s’offrir un 92 m². En 2ème position, les candidats toulousains peuvent quant à eux devenir les heureux propriétaires d’un 80 m² (grâce à un taux de 2,05% sur 20 ans et 2456 euros / m²). Suivent ensuite Montpellier (77 m²), Strasbourg et Nantes (74 m²) Lille (69 m²) ou encore Bordeaux (64 m²). En queue de peloton, Lyon (53 m²), Nice (51 m²) et Paris (23 m²) ferment la marche comme à leur habitude. A noter qu’en perdant 1 m² finançable, la capitale renoue avec son niveau d’avril dernier.

La hausse des taux fait une pause en août

Si les taux ont nettement progressé au cours de l’été, la baisse des prix a su préserver le pouvoir d’achat des ménages. Sur les 10 villes observées, seules 4 ont ainsi vu la capacité d’achat des emprunteurs diminuer (Montpellier, Strasbourg, Nantes, Paris). Faisant état de hausses de taux de prêt comprises entre 0,05 et 0,20 points, le courtier précise toutefois « que ces hausses sont intervenues en début de mois et que depuis le 5 août ». Depuis, la stabilité semble être de mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *