Le PTZ 2016 officiellement présenté

Ce lundi 9 novembre, les professionnels de l’immobilier sont venus nombreux assister à la conférence de presse donné par la Sylvia Pinel. Une allocution au cours de laquelle la ministre a levé le voile sur le futur PTZ 2016. Le monde de l’immobilier assiste à la naissance du PTZ 2016 Voilà longtemps qu’ils attendaient ça …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Le PTZ 2016 officiellement présenté

Ce lundi 9 novembre, les professionnels de l’immobilier sont venus nombreux assister à la conférence de presse donné par la Sylvia Pinel. Une allocution au cours de laquelle la ministre a levé le voile sur le futur PTZ 2016.

Le monde de l’immobilier assiste à la naissance du PTZ 2016

Voilà longtemps qu’ils attendaient ça et n’auraient raté pour rien au monde le rendez-vous donné ce lundi après-midi par le ministère du Logement. Fédération de l’artisanat, promoteurs, établissements bancaires, tous étaient réunis aujourd’hui pour assister à la présentation officielle du prêt à taux zéro 2016, un dispositif sur lequel chacun fonde à sa façon de grands espoirs. Devant une assemblée acquise à leur cause, Sylvia Pinel, ministre du Logement, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du budget, ont donc effacé les ultimes zones d’ombre qui planaient encore au-dessus du futur dispositif et ont profité de l’occasion pour réaffirmer la volonté de l’Etat de soutenir le secteur de l’immobilier. « Afin d’assurer une reprise durable de l’activité économique dans la construction, et permettre à davantage de ménages, notamment les jeunes actifs, d’accéder à la propriété, le Gouvernement renforce et simplifie le prêt à taux zéro pendant deux ans, avec des conditions plus avantageuses », peut-on ainsi lire dans le communiqué de presse publié dans la foulée par le ministère.

Prêt à taux zéro : des confirmations…

Concernant les modalités de fonctionnement du prêt à taux zéro nouvelle formule, on savait déjà que son champ d’action sur l’immobilier ancien serait considérablement élargi (à l’ensemble du territoire), que son montant passerait d’un maximum de 26% du coût de l’opération à 40% (quelle que soit la zone géographique) et qu’un différé de remboursement serait systématiquement appliqué. Ces points n’ont fait l’objet d’aucune modification et ont donc été confirmés par la ministre.

…Et des annonces attendues

On ne savait en revanche que peu de chose sur le probable relèvement des plafonds de ressources. Une disposition qui a été aujourd’hui confirmée mais aussi et surtout détaillée. Si la hausse qui sera appliquée à ces plafonds n’est certes pas exceptionnelle, elle n’en reste pas moins suffisamment conséquente pour « permettre à un maximum de ménages, notamment les jeunes actifs, de devenir propriétaires de leur logement ».

Si l’on en croit le ministère, pour être éligible au prêt à taux zéro, un emprunteur célibataire devra donc répondre d’un niveau de ressource n’excédant pas 37.000 euros en zone A (contre 36.000 actuellement), 30.000 euros en zone B1 (contre 26.000 euros), 27.000 euros en zone B2 (contre 24.000 euros) et 24.000 euros en zone C (contre 22.000 euros aujourd’hui). Comme c’est déjà le cas dans la mouture actuelle du PTZ, ces plafonds fluctuent en fonction de la composition du foyer jusqu’à un doublement des chiffres présentés ici lorsque le ménage emprunteur est un couple avec deux enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *