Les taux de prêt immobilier gagnent encore du terrain

Alors que courtiers et autres professionnels du prêt immobilier s’efforcent de définir l’évolution qu’afficheront à plus ou moins courts termes les taux d’emprunt, l’Observatoire Crédit Logement / CSA continue pour sa part de dresser un visage des plus objectif de leur niveau actuel. S’il faut en croire la dernière note de conjoncture dévoilée ce jeudi, …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Les taux de prêt immobilier gagnent encore du terrain

Alors que courtiers et autres professionnels du prêt immobilier s’efforcent de définir l’évolution qu’afficheront à plus ou moins courts termes les taux d’emprunt, l’Observatoire Crédit Logement / CSA continue pour sa part de dresser un visage des plus objectif de leur niveau actuel. S’il faut en croire la dernière note de conjoncture dévoilée ce jeudi, les taux de prêt auraient donc poursuivi leur mouvement haussier pour s’établir en septembre au-delà du seuil symbolique des 3%.

Si la précédente publication de l’Observatoire Crédit Logement mettait en avant des taux de prêt immobilier flirtant avec la barre des 3% ( 2,95% pour être précis), ce cap semble désormais avoir été franchi. Que les candidats à l’emprunt se rassurent, l’Observatoire constate toutefois que, si hausse il y a bien eu, le niveau moyen affiché par les taux n’en reste pas moins particulièrement attractif.

Il s’en est fallu de peu mais la barre des 3% a belle et bien été effacée lors de ce mois de septembre 2013. Toutes durées d’emprunt confondues, le niveau moyen des taux de crédit s’élève désormais à 3,04%. Si la progression observée au cours des trois derniers mois s’élève à 14 points de base, elle ne suffit toutefois pas à compenser la baisse enregistrée entre les mois de septembre 2012 et juin 2013 (baisse de 53 points de base). Une situation qui permet aux auteurs de l’étude de souligner que, sur ce troisième trimestre, “les taux des crédits immobiliers restent particulièrement bas, à des niveaux rarement observés par le passé, sauf entre mai et juillet 2013”.

Néanmoins, en dépit de conditions d’emprunt encore nettement avantageuses, « le marché n’a pas encore retrouvé le niveau d’activité qui était le sien avant le déclenchement de la crise actuelle« . Selon l’Observatoire, après avoir connue une embellie au cours du 2ème trimestre (+35,6%), la production de crédits semble donc avoir de nouveau marqué le pas en ce 3ème trimestre (-14,6%). Rien d’alarmant toutefois puisque, comme le constate l’Observatoire, à la faveur d’un repli conséquent de l’apport personnelle nombre de prêts bancaires accordés progresse maintenant de 10,4 % en septembre en rythme annuel”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *