Logements neufs : les ventes redécollent

Les ventes de logements neufs se sont relancées en ce début 2015. Une progression que l’on doit principalement à un retour massif des particuliers souhaitant investir dans l’immobilier locatif. Le logement neuf confirme sa sortie de crise Lors de la présentation du dernier observatoire de la FPI, les promoteurs immobiliers semblaient enfin avoir retrouvé le …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Logements neufs : les ventes redécollent

Les ventes de logements neufs se sont relancées en ce début 2015. Une progression que l’on doit principalement à un retour massif des particuliers souhaitant investir dans l’immobilier locatif.

Le logement neuf confirme sa sortie de crise

Lors de la présentation du dernier observatoire de la FPI, les promoteurs immobiliers semblaient enfin avoir retrouvé le sourire. En effet, les prémices d’une reprise constatés sur les derniers mois de 2014 se sont confirmés au cours du premier trimestre 2015. Sur cette période, les ventes de logements neufs auraient ainsi progressé de +10,4% (par rapport au 1er trimestre 2014). Si la hausse présentée ici par la FPI se révèle moins importante que celle enregistrée un an plus tôt (+12,5% entre les débuts 2013 et 2014), avec 25.826 logements vendus entre janvier et mars elle n’en constitue pas moins un sérieux motif de satisfaction pour les professionnels du secteur.

Le retour tonitruant des investisseurs relance le marché

Néanmoins, la fédération des promoteurs immobiliers n’entend pas verser dans l’euphorie et souligne que, si progression des ventes il y a, celle-ci est essentiellement portée par un retour en force des investisseurs. Alors que les accédants à la propriété ont fait preuve d’un certain attentisme (-3,3%) et ce, malgré la faiblesse extrême des taux de prêt immobilier, les candidats à l’achat d’un logement locatif n’ont pas fait preuve de la même retenue, loin de là. Alimentée par un dispositif Pinel bien plus attractif que l’ancien dispositif Duflot, le volume de transactions à mettre à l’actif des investisseurs aurait bondi de 59,4% au cours du seul premier trimestre.

Immobilier neuf : la reprise reste fragile

Cette envolée impressionnante a certes de quoi ravir des promoteurs qui se désespéraient jusqu’ici de voir leur secteur d’activité s’enliser dans la crise, mais ceux-ci n’en reste pas moins prudents et surtout lucide. Pour François Payelle, président de la FPI, le marché n’est pas encore tiré d’affaire. La reprise constatée ici reste en effet extrêmement « fragile, d’abord parce que l’accession à la propriété en est, pour l’instant, exclue, mais aussi parce que les mises en vente ne progressent pas au rythme des ventes, reflet de la difficulté croissante à développer de nouveaux projets ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *