Pour gagner en espace, vaut-il mieux acheter ou louer ?

Est-il préférable de devenir propriétaire ou de passer par la case location lorsque l’on veut une maison ou un appartement plus grand ? Selon une étude récente, réalisée dans 150 grandes villes françaises, la réponse n’est pas la même systématiquement. À Saint-Etienne, Limoges et Perpignan par exemple, il est plus rentable d’acheter tandis qu’à Saint-Malo, Lyon ou Annecy, il est plus intéressant de rester locataire pour gagner en surface habitable.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Pour gagner en espace, vaut-il mieux acheter ou louer ?

Acheter permet de s’agrandir dans de nombreuses villes françaises

Acheter permet de s’agrandir dans de nombreuses villes françaisesBesoin d’espace pour accueillir un nouvel enfant, installer un bureau à domicile ou tout simplement pouvoir être plus à son aise, c’est le rêve de milliers de Français. Pour concrétiser ce projet, beaucoup pensent que le pouvoir locatif est plus intéressant que le pouvoir d’achat. Or, selon une récente étude, le constat varie selon les territoires.

Sur les 150 grandes villes françaises étudiées, l’achat est à privilégier dans 70 d’entre elles pour gagner en surface habitable, soit 47 %. Autrement dit, il existe de nombreux endroits en France où devenir propriétaire est plus intéressant que de rester locataire. Attention cependant, le durcissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers impose de présenter un dossier le plus sérieux possible pour espérer obtenir un financement. Dans la plupart des cas, un apport personnel de 10 % du montant du projet ainsi qu’une situation professionnelle stable et le respect de la règle des 33 % d’endettement sont un prérequis. Reste qu’en cas d’aléas de la vie tel qu’une baisse de revenus, il est possible de moduler ses mensualités de crédit, voire de les suspendre, ce qui n’est pas possible avec un loyer.

En tête des plus grandes villes où il vaut mieux acheter que louer pour gagner quelques mètres carrés habitables, on trouve Montluçon, Nevers, Saint-Quentin, Saint-Etienne et Chalon-sur-Saône. Dans des proportions moindres, citons également Limoges, Agen et Poitiers.

Acheter ou louer pour s’agrandir : l’écart plus réduit à Paris qu’à Lyon et Bordeaux

Dans d’autres villes au contraire, seule la location permet d’accéder à un logement plus grand. C’est le cas notamment en périphérie de grandes agglomérations où se loger coûte cher, ainsi que dans les villes touristiques où l’on trouve de nombreuses résidences secondaires.

-17m²
À Paris, il est préférable d’opter pour la location pour gagner en surface habitable. Mais contrairement aux idées reçues, l’écart est plutôt mesuré : devenir propriétaire dans la Capitale fait perdre 17 m² de surface habitable par rapport à la location contre 26 m² à Bordeaux et 34 m² à Lyon.

En tête des villes où il vaut mieux louer si l’on souhaite gagner de l’espace, on trouve Saint-Médard-en-Jalles, Anglet, Caluire-et-Cuire, Saint-Malo et Les Sables-d’Olonne. À Lyon, Bayonne, Bordeaux, Nantes, Rennes, La Rochelle et Toulouse aussi, la location est plus intéressante si l’objectif est de disposer d’un logement plus grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *