Prêt immobilier : baisse généralisée des taux en novembre

Selon plusieurs courtiers, la baisse des taux de prêt immobilier se serait non seulement poursuivie en ce début novembre mais tendrait même à se généraliser aux profils d’emprunteurs laissés jusqu’ici de côté. Les taux se replient de 0,10 points en novembre Ce ne devrait plus être une surprise et pourtant chaque nouvelle baisse des taux …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : baisse généralisée des taux en novembre

Selon plusieurs courtiers, la baisse des taux de prêt immobilier se serait non seulement poursuivie en ce début novembre mais tendrait même à se généraliser aux profils d’emprunteurs laissés jusqu’ici de côté.

Les taux se replient de 0,10 points en novembre

Ce ne devrait plus être une surprise et pourtant chaque nouvelle baisse des taux de prêt immobilier est considérée comme un petit événement. Ce début du mois de novembre n’échappe pas à la règle. Passant en revue les derniers barèmes transmis par ses banques partenaires, le courtier Vousfinancer constate que celles-ci ont fait reculer leur taux de prêt immobilier de 0,10% en moyenne depuis le mois précédent. Les candidats à l’achat ont donc de quoi se réjouir et peuvent totalement oublier l’épisode haussier de cet été 2015.

Pour 2016, les banques se présentent sous leur meilleur jour

Submergées par un afflux massif de demandes (notamment de rachats de crédit), les banques ont dès le mois de juin été contraintes de relever leurs taux afin d’endiguer un flot de dossiers bien trop important pour être traité convenablement. La donne a aujourd’hui radicalement changé et, devant le rythme moins soutenu des demandes, les établissements prêteurs peuvent de nouveau jouer le jeu de la concurrence. « Compte tenu du recul des taux d’emprunt d’État et des objectifs élevés que se sont fixés les banques pour 2016, certaines ont fait le choix de diminuer leurs taux de crédit en novembre, notamment sur 20 ans ou plus », explique ainsi Jérôme Robin, président de Vousfinancer. « L’objectif est de reprendre des parts de marché sur des durées moins répandues dans un contexte de taux historiquement bas et de cibler de nouveau une clientèle de primo-accédants, dont la part reste encore faible ».

Les primo-accédants, nouveaux chouchous des banques ?

Ce changement de stratégie des banques ne se limite donc pas à la seule baisse des taux. Après s’être longtemps concentrées sur les meilleurs profils, elles entendent aujourd’hui ouvrir leurs portes à une plus large gamme d’emprunteurs. Par conséquent, même les candidats présentant un dossier qualifié de « moyen » peuvent espérer bénéficier de ce recul des taux.

Alors que Jérôme Robin note que « certaines banques ont diminué leurs taux de crédit pour tous les profils et notamment sur les durées supérieures à 20 ans pour conquérir de nouveau les primo-accédants », le courtier Emprunt Direct livre un constat similaire. « Les établissements ont choisi en ce mois de repasser à l’offensive, avec la généralisation du mouvement initié en octobre à une plus large palette d’emprunteurs », souligne Alban Lacondemine.

Entre l’intérêt que leur portent désormais les banques, la perspective de taux restant bas au moins encore quelques mois et l’annonce d’une réforme du prêt à taux zéro, les primo-accédants ont donc de quoi aborder l’année 2016 avec de réelles intentions d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *