Prêt immobilier : Hollande réforme encore le PTZ

Ce jeudi, François Hollande a annoncé vouloir aller plus loin en faveur de l’accession à la propriété. Dès 2016, le prêt à taux zéro sera donc réformé pour être nettement élargi. Le gouvernement fait du PTZ 2016 un pilier de la reprise Le gouvernement entend bien faire de la reprise de l’immobilier l’une des priorités …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : Hollande réforme encore le PTZ

Ce jeudi, François Hollande a annoncé vouloir aller plus loin en faveur de l’accession à la propriété. Dès 2016, le prêt à taux zéro sera donc réformé pour être nettement élargi.

Le gouvernement fait du PTZ 2016 un pilier de la reprise

Le gouvernement entend bien faire de la reprise de l’immobilier l’une des priorités du budget 2016. Depuis maintenant plusieurs semaines, les annonces de réforme et d’ajustements du prêt à taux zéro (PTZ) ne cesse de se succéder. Le 14 septembre, devant l’inefficacité flagrante du dispositif pour financer l’acquisition d’un logement ancien (moins d’un millier de prêts souscrits au 1er semestre 2015), le gouvernement annonçait son intention de rendre l’ensemble de la zone C (36.000 communes) éligible au PTZ dans l’ancien au lieu de le limiter à moins de 6000 localités comme c’est actuellement le cas. Une annonce confirmée une dizaine de jours plus tard par François Hollande. Le 19 octobre, le Chef de l’Etat replaçait le sujet sur le devant de la scène en affirmant dans un entretien sa volonté de « prendre des dispositions pour que l’accession à la propriété puisse être facilitée ». On en sait donc aujourd’hui un peu plus sur ces « dispositions » que François Hollande a promis de mettre en place.

Immobilier ancien : le PTZ étendu à tout le territoire

Comme l’on s’y attendait, le gouvernement souhaite redonner ses lettres de noblesse au prêt à taux zéro. Le Président de la République a donc annoncé hier que le montant du PTZ sera dès janvier 2016 « porté jusqu’à 40% » du coût de l’opération (contre une fourchette de 18 à 26% actuellement). Concernant les logements anciens, ceux-ci seront éligibles au PTZ et ce, quelle que soit leur localisation géographique. L’obligation de réaliser d’importants travaux reste pour sa part maintenue.

En étendant le prêt à taux zéro dans l’ancien, non plus à la seule zone C, mais à la « quasi-totalité du territoire », François Hollande semble donc avoir pris en compte les récentes critiques émanant des professionnels du secteur. Il y a quelques jours, Ulrich Maurel, président du courtier Immoprêt, expliquait ainsi au sujet du PTZ qu’ « il manque toujours, à mon sens, un PTZ ancien dans les zones où les primo-accédants veulent acheter, c’est-à-dire dans et autour des grandes métropoles et des bassins d’emploi ». Cette lacune sera donc être réparée dès le 1er janvier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *