Prêt immobilier : et si les taux ne remontaient pas ?

Alors que les candidats à l’achat immobilier profitent aujourd’hui de conditions d’emprunt tout à fait exceptionnelles, il ne pourrait toutefois s’agir que d’une situation passagère qui devrait faire place à une remontée des taux au cours du deuxième semestre de cette année. si ce scénario est privilégié par une majorité d’observateur, le courtier Credixia se …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : et si les taux ne remontaient pas ?

Alors que les candidats à l’achat immobilier profitent aujourd’hui de conditions d’emprunt tout à fait exceptionnelles, il ne pourrait toutefois s’agir que d’une situation passagère qui devrait faire place à une remontée des taux au cours du deuxième semestre de cette année. si ce scénario est privilégié par une majorité d’observateur, le courtier Credixia se démarque en réfutant la probabilité d’une hausse des taux en 2014.

Prêt immobilier : une voix s’élève contre la remontée des taux

En ce début du mois de mai, les taux de prêt immobilier ont une nouvelle fois affiché leur attractivité au grand jour en battant de nouveaux records de faiblesse. Si les emprunteurs potentiels ont de quoi se réjouir de cette situation, à en croire les experts ils ne disposeraient que de quelques mois pour en profiter pleinement. En effet, le scénario adopté par bon nombre de spécialistes table sur une probable remontée des taux à compter du second semestre 2014. Un consensus auquel ne semble toutefois pas adhérer le courtier Credixia.

Taux de crédit : taux financiers et stratégie bancaire en faveur de la baisse.

Dans un communiqué publié le 7 mai dernier, le courtier fait ainsi état de ses doutes quant à une hausse des taux pour cette année 2014. Des doutes alimentés notamment par l’évolution des taux indicateurs du marché mais également par la volonté bien affirmée des banques de capter une clientèle toujours plus nombreuse. Outre un OAT 10 ans en sensible repli (passant de 2% fin avril à 1,94% début mai), la Banque centrale européenne vient d’annoncer le maintien de son taux directeur à 0,25%. Or, si l’on en croit Credixia, « il n’est pas exclu que la BCE abaisse, au cours du 2e semestre, son taux à un niveau jamais atteint de 0%« .

Du côté des établissements prêteurs, si ces dernier « ont largement reconstitué leurs marges ces derniers mois et disposent d’importantes liquidités pour financer les projets de leurs clients« , le courtier n’exclut pas que ceux-ci révisent leur barèmes à la baisse pour s’attirer les faveurs de nouveaux candidats à l’achat.

Pas de remontée des taux avant 2015 !

Dans un tel contexte et après avoir longtemps misé sur une stabilisation voire une baisse des taux d’emprunt, Credixia estime donc que « les taux devraient rester bas jusqu’à la fin de l’année 2014« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *