Prêt immobilier : les logements locatifs attirent de nouveau

A l’occasion de sa Météo des taux publiée début février, le courtier en ligne Cafpi met en avant l’orientation positive affichée par les acquisitions de biens immobiliers locatifs. Un sursaut qui, s’il reste encore relativement contenu, n’en constitue pas moins une réelle lueur d’espoir pour ce secteur d’activité. Immobilier locatif : une année 2013 mouvementée …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : les logements locatifs attirent de nouveau

A l’occasion de sa Météo des taux publiée début février, le courtier en ligne Cafpi met en avant l’orientation positive affichée par les acquisitions de biens immobiliers locatifs. Un sursaut qui, s’il reste encore relativement contenu, n’en constitue pas moins une réelle lueur d’espoir pour ce secteur d’activité.

Immobilier locatif : une année 2013 mouvementée

Après avoir entamé l’année 2013 sous les meilleurs auspices en représentant au mois de janvier 16% des prêts immobiliers négociés par Cafpi, l’investissement locatif s’était progressivement effrité jusqu’à ne représenter plus que 9% de parts de marché sur le mois d’octobre 2013. La faute notamment à un dispositif de défiscalisation Duflot peinant à convaincre acquéreurs comme promoteurs. La fin d’année traditionnellement propice à la recherche de réductions d’impôts en tout genre avait toutefois vu ce secteur de l’immobilier opérer une légère remontée. Une tendance qui, contre toute attente, semble devoir se poursuivre en ce début d’année 2014.

Marché locatif : la reprise se confirme

« Le sursaut des investissements locatifs depuis trois mois mérite d’être souligné« , note ainsi Cafpi dans sa dernière Météo des taux. « On est encore loin des records de 20% et plus de crédits aux investisseurs aux beaux jours du dispositif Scellier. Mais, avec 13% de parts de marché, il faut bien reconnaître que le placement pierre garde ses inconditionnels« .

De l’avis du courtier, cette progression des prêts immobiliers souscrits en vue de l’achat d’un logement locatif trouve sans doute son explication dans un dispositif de défiscalisation Duflot sortant peu à peu d’une très (trop ?) longue période de rodage. Enfin, si bon nombre de professionnels de l’immobilier n’ont eu de cesse de mettre en garde contre un projet de loi Alur susceptible de faire fuir les investisseurs, Cafpi note que celui-ci « ne semble pas avoir découragé tous les propriétaires« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *