Prêt immobilier : nouvelle baisse des taux en perpective

Après un retour surprise en septembre, la baisse des taux de prêt immobilier devrait continuer à se faire remarquer en octobre. Une évolution assez logique si l’on en croit le courtier Empruntis. Octobre placé sous le signe de la baisse des taux Que les candidats au crédit se rassurent, la baisse des taux de prêt …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : nouvelle baisse des taux en perpective

Après un retour surprise en septembre, la baisse des taux de prêt immobilier devrait continuer à se faire remarquer en octobre. Une évolution assez logique si l’on en croit le courtier Empruntis.

Octobre placé sous le signe de la baisse des taux

Que les candidats au crédit se rassurent, la baisse des taux de prêt n’entend pas tirer sa révérence, tout au moins pas dans l’immédiat. Au regard des informations obtenues auprès de ses banques partenaires, Empruntis estime que certains barèmes bancaires seront une nouvelle fois révisés à la baisse et ce, dès le début du mois d’octobre. Pour le courtier, ces ajustements à venir ne sont d’ailleurs pas une surprise et s’inscrivent dans le cycle d’évolution classique affiché chaque année par les taux. « Les dossiers de financement déposés à partir d’octobre seront débloqués en janvier et vont donc contribuer aux objectifs 2016 des banques. Les enseignes peuvent avoir intérêt à se montrer attractives », explique ainsi sa porte-parole, Cécile Roquelaure.

Prêt immobilier : les banques sortent enfin la tête de l’eau

Mais la saisonnalité n’est toutefois pas le seul élément qui milite désormais en faveur d’une nouvelle correction des taux. Si les demandes de crédit et de renégociation ont massivement afflué au cours du premier semestre (au point d’engorger les banques), la hausse des taux observée cet été semble avoir permis de juguler le nombre de dossiers à traiter. « La situation revient donc à la normale pour certains établissements » qui renouent avec un rythme de traitement des dossiers acceptables et ne sont donc plus contraints de jouer la carte de la hausse.

Entre baisse des taux et stabilité, à quoi faut-il s’attendre ?

Une question reste toutefois en suspens : dans quelle proportion ce mouvement baissier affectera-t-il les taux de prêt immobilier ? Si l’on en croit Empruntis, les candidats au crédit ne doivent pas s’attendre à de nets replis mais plutôt à de légers ajustements qui n’impacteront que certaines régions et durées d’emprunt. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faille tirer un trait sur les taux bas. D’autres courtiers (In and Fi, ACE Crédit) estiment en effet que leur stabilité devrait prévaloir au moins jusqu’à la fin de l’année. De quoi donc rassurer des acheteurs dont le retour constitue l’une des principales clés de la reprise du marché immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *