Prêt immobilier : pas de remontée des taux avant l’automne 2015

Alors que le principe même des taux fixes pourrait disparaître dès cette année 2015, les conditions d’emprunt dont peuvent bénéficier les candidats à l’achat immobilier se montrent, mois après mois, de plus en plus attractives. Une situation résolument à l’avantage des emprunteurs et qui, si l’on en croit l’observatoire Crédit Logement / CSA, pourrait perdurer …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : pas de remontée des taux avant l’automne 2015

Alors que le principe même des taux fixes pourrait disparaître dès cette année 2015, les conditions d’emprunt dont peuvent bénéficier les candidats à l’achat immobilier se montrent, mois après mois, de plus en plus attractives. Une situation résolument à l’avantage des emprunteurs et qui, si l’on en croit l’observatoire Crédit Logement / CSA, pourrait perdurer jusqu’à l’automne prochain.

Prêt immobilier : les taux sont bas…

Si certains ont un temps pu miser sur leur remontée progressive, ce sont finalement des taux de prêt immobilier records que ce troisième trimestre 2014 n’a eu de cesse de nous présenter. Durant la période estivale, les emprunteurs auront ainsi pu négocier leur crédit à un taux moyen exceptionnel de 2,65%. Mieux, cette quête de l’attractivité affichée par les taux semble s’être confirmée, voire même accélérée, en septembre (2,59% en moyenne) puis en octobre (2,52%).

…Et le resteront au cours des mois à venir

Alors que les banques craignent de voir disparaître, d’ici quelques semaines, leurs si précieux taux fixes, en attendant les emprunteurs continuent de tirer profit d’un contexte qui leur est favorable et qui pourrait bien le rester durant de longs mois encore. En effet, si l’on en croit l’Observatoire, « les conditions de crédit devraient (…) rester très bonnes jusqu’à l’été voire jusqu’à l’automne 2015. ».

Si ce scénario pourra sans doute susciter un léger scepticisme auprès de certains, il s’appuie toutefois sur l’analyse de deux indicateurs, à savoir l’évolution des OAT 10 ans et la politique menée par la Banque centrale européenne. Si l’observatoire note que les OAT devraient progresser de 20 ou 30 points de base avant l’été prochain, ce mouvement pourrait toutefois être contrebalancé par « le maintien à 0,05% du principal taux de refinancement de la BCE jusqu’en fin 2015 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *