Prêt immobilier : un PTZ+ oui, mais pour quel montant ?

Un peu plus de 100.000 euros, voilà le montant maximal qu’un couple peut espérer se voir accorder en souscrivant un prêt à taux zéro Plus (PTZ+). Un chiffre dévoilé cette semaine par le Crédit Foncier qui offre à l’établissement l’occasion de remettre en lumière ce type d’emprunt immobilier. Le montant maximum d’un PTZ Plus Comme …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : un PTZ+ oui, mais pour quel montant ?

Un peu plus de 100.000 euros, voilà le montant maximal qu’un couple peut espérer se voir accorder en souscrivant un prêt à taux zéro Plus (PTZ+). Un chiffre dévoilé cette semaine par le Crédit Foncier qui offre à l’établissement l’occasion de remettre en lumière ce type d’emprunt immobilier.

Le montant maximum d’un PTZ Plus

Comme chaque semaine, le Crédit Foncier donne un coup de projecteur sur un élément bien précis du marché immobilier ou du secteur du crédit. Après avoir évoqué le nombre de mètres carrés à rénover dans le parc immobilier tertiaire (900 millions de m²) ou encore l’âge moyen de l’emprunteur (38 ans), la banque porte une nouvelle fois son attention sur le PTZ Plus (après lui avoir consacré un article début avril) et plus particulièrement sur son montant maximum. « Une famille composée de 4 personnes achetant en zone A (là où les prix de l’immobilier sont les plus élevés) dans le neuf peut prétendre, en fonction du prix d’achat de son bien, à bénéficier d’un PTZ + (Prêt à Taux Zéro +) maximum de 102 960 euros« , souligne ainsi le Crédit Foncier.

Le Crédit Foncier souhaite-t-il relancer le PTZ+ ?

Outre ce focus porté sur le prêt à taux zéro Plus, le Crédit Foncier publiait le 8 avril dernier un article au sein duquel il présentait ce type d’emprunt comme un véritable « coup de pouce pour l’accession à la propriété« . L’occasion également pour la banque de rappeler que le PTZ+ ne peut être accordé (sous conditions de ressources) qu’aux seuls particuliers souhaitant acheter un bien immobilier neuf ou faire construire leur futur logement. Des candidats à l’achat qui devront aussi ne pas avoir « été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux dernières années« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *