Prolongation du dispositif loi Pinel jusqu’en 2022

Emmanuelle Wargon, ministre du logement, vient d’annoncer que le dispositif de défiscalisation Pinel sera reconduit jusqu’en 2022. Une bonne nouvelle pour le marché de l’immobilier, fortement impacté par la crise sanitaire actuelle.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prolongation du dispositif loi Pinel jusqu’en 2022

Reconduite de la loi Pinel : une annonce surprise

La ministre du logement a évoqué ce mardi, sur le plateau de BFM Business, les difficultés rencontrées et les différentes mesures prises durant ce confinement pour venir en aide aux nombreux commerces contraints de fermer. Elle a également annoncé, à la surprise générale, la prolongation du dispositif loi Pinel jusqu’en 2022.

« Il ne va pas s’arrêter en 2021, on va le prolonger en 2022. »

Emmanuelle Wargon – BFM Business, le 10/11/2020.

Fort soulagement pour les acteurs du marché de l’immobilier neuf. Les amendements publiés le 7 novembre dernier avaient emmené un véritable sentiment de déception et d’inquiétude dans le secteur. En effet, un amendement pour 2021 de loi de finances prévoyait jusqu’en 2022 le prolongement du prêt à taux zéro (PTZ). Un second était prévu pour modifier les plafonds de loyer du dispositif Pinel dès début 2020 sans pour autant le prolonger. Une nouvelle qui vient donc ravir les professionnels de l’immobilier en donnant de belles perspectives.

Que va-t-il se passer pour le dispositif Pinel 2022 ?

Dispositif Pinel jusqu’en 2022.

Une certitude, la loi Pinel et son dispositif de défiscalisation sont prolongés jusqu’au 31 décembre 2022. Il convient de rappeler que la loi Pinel est un système d’exonération fiscale permettant aux acquéreurs d’un bien neuf, de le louer afin de bénéficier de réductions d’impôt.

Véritable succès auprès des investisseurs, la reconduction du dispositif Pinel, en place depuis 2014 semble convenir aux acteurs de l’immobilier. Cependant, le ministère du logement n’a pas dévoilé les conditions de cette prolongation. Entre autres, les évolutions à prévoir cernant les plafonds ou les zones de la loi Pinel n’ont pas été évoquées. La ministre a ouvert le débat en évoquant une possible évolution du dispositif : « Comment va-t-on le prolonger ? A l’identique ou en l’améliorant ? Là, les discussions sont encore en cours », a-t-elle déclaré.

Une réponse est attendue en deuxième lecture.

« Sur le Pinel, on sait qu’on a un certain nombre d’effets pervers, parfois ça crée des logements là où il n’y en a pas besoin, parfois ça crée des résidences qui se dégradent vite, parfois les montants ne sont pas les bons. Mais je sais aussi que le secteur a besoin de stabilité et c’est pour cela que je continue encore à travailler. Donc la réponse politique du gouvernement, on l’apportera plutôt dans quelques jours ou quelques semaines, d’ici la deuxième lecture (du PLF 2021, Ndlr) à l’Assemblée Nationale » a indiqué la Ministre sur le plateau de la chaîne d’information.

Source : loi-pinel.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *