Réforme du prêt à taux zéro : le grand retour de l’ancien !

Ce mercredi 25 juin, le Parisien/Aujourd’hui en France relaye une information qui devrait en satisfaire plus d’un. A l’occasion d’un entretien accordé au quotidien, Manuel Valls a en effet non seulement évoqué l’avenir de la loi Alur mais a également annoncé un élargissement du champ d’action du prêt à taux zéro aux logements anciens. Une …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Réforme du prêt à taux zéro : le grand retour de l’ancien !

Ce mercredi 25 juin, le Parisien/Aujourd’hui en France relaye une information qui devrait en satisfaire plus d’un. A l’occasion d’un entretien accordé au quotidien, Manuel Valls a en effet non seulement évoqué l’avenir de la loi Alur mais a également annoncé un élargissement du champ d’action du prêt à taux zéro aux logements anciens. Une disposition confirmée peu après par Sylvia Pinel, la ministre du Logement.

Relancer l’accession au logement

Interrogé par Le Parisien, Manuel Valls a certes servi un discours politique bien rodé mais a aussi et surtout livré quelques informations d’importances. Si certains taxeront sans doute de démagogie les propos du Premier ministre, d’autres verront dans ceux-ci l’espoir d’une possible relance de tout un secteur. « Louer ou acheter est devenu très difficile. Je veux donc enclencher un cercle vertueux : aider les Français concrètement à accéder à un logement, et relancer un secteur déterminant pour la croissance et l’emploi« , a ainsi déclaré le Premier ministre.

Encadrement des loyers et GUL seront conservés

Si Manuel Valls a notamment confirmé la volonté du gouvernement de ne pas toucher à l’encadrement des loyers et, comme certains l’annonçaient pourtant, de ne pas supprimer la GUL (garantie universelle des loyers), il est également revenu sur le cas du prêt à taux zéro. Le Premier ministre a ainsi signifié l’ambition du gouvernement de « favoriser l’accession à la propriété en élargissant l’accès au prêt à taux zéro« .

Un prêt à taux zéro revu et corrigé

Avec l’objectif que davantage de ménages puissent profiter de cette aide à l’achat, le prêt à taux zéro devrait dès le mois d’octobre 2014 présenter un visage passablement modifié. Outre des conditions de ressources revues à la hausse pour ne plus réserver le PTZ aux seuls ménages modestes, le nouveau prêt à taux zéro devrait également enregistrer une réévaluation de ses montants ainsi que l’application d’un délai dans son processus de remboursement (celui-ci pourra dès lors débuter au bout de 7 ans contre 5 ans actuellement).

Le PTZ de nouveau proposé pour l’achat dans l’ancien

Enfin, et c’est sans doute là la modification la plus importante, le prêt à taux zéro s’ouvrira de nouveau à l’acquisition d’un logement ancien. Le gouvernement prévoit toutefois de conditionner cette possibilité à certains critères. Pour qu’un PTZ puisse être souscrit pour financer l’acquisition d’un bien immobilier ancien, celui-ci devra faire l’objet de travaux de rénovation et être localisé dans l’une des zones rurales que le gouvernement prévoit de détailler d’ici peu. Si l’élargissement du PTZ à l’ancien ne devrait entrer en vigueur qu’à compter du 1er janvier 2015, il s’agit avant tout pour l’Etat de « favoriser la revitalisation des centres bourg« .

Pour Sylvia Pinel qui a confirmé cette réforme ce mercredi en Conseil des ministres, le nouveau prêt à taux zéro devra être accessible là où les candidats à l’achat et plus particulièrement « les primo-accédants, peuvent investir« . Concrètement, la ministre du Logement espère bien voir passer le nombre de prêts à taux zéro distribués de 44.000 à plus de 70.000 (soit une progression attendue de près de 60%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *