Taux de crédit : le bilan d’un mois de hausse

A l’occasion de la mise à jour de son baromètre des taux de crédit, le courtier Empruntis fait le tour des régions et dresse pour chacune d’elles le bilan d’un premier mois de hausse des taux. Faire le point sur la hausse des taux Lors de sa dernière note de conjoncture, l’Observatoire Crédit Logement / …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Taux de crédit : le bilan d’un mois de hausse

A l’occasion de la mise à jour de son baromètre des taux de crédit, le courtier Empruntis fait le tour des régions et dresse pour chacune d’elles le bilan d’un premier mois de hausse des taux.

Faire le point sur la hausse des taux

Lors de sa dernière note de conjoncture, l’Observatoire Crédit Logement / CSA confirmait ce que la majorité des professionnels annonçaient déjà, à savoir un changement de donne radical en matière de prêt immobilier. « La période de baisse générale des taux est donc terminée », lançait ainsi l’Observatoire. Dans un contexte actuel où hausses et stagnations se mêlent parfois confusément, le courtier Empruntis entend lever le flou qui peut encore entourer l’évolution des taux. Région par région, celui-ci établit un premier bilan de la remontée des taux.

Ces régions qui tirent leur épingle du jeu

Face à la hausse des taux, tous les emprunteurs ne sont pas égaux. Alors que les moyennes nationales s’élèvent à 2,30% sur 15 ans et 2,60% sur 20 ans, le courtier souligne que les privilégiés sont à chercher du côté de l’Est de la France et de la région Rhône-Alpes. En effet, les taux de prêt immobilier y affichent une stabilité forte appréciable pour les candidats à l’achat. Dans l’Est, « les meilleurs dossiers peuvent emprunter exactement aux mêmes conditions que le mois dernier, quand pour les autres, la hausse des taux moyens ne dépasse pas les 5 points », note ainsi Empruntis. Concrètement, un taux de crédit s’y négocie entre 2,25 et 2,30% sur 15 ans et entre 2,55 et 2,60% sur 20 ans.

Si la stabilité règne donc à l’Est, l’attractivité s’est pour sa part installée en Ile-de-France. En dépit d’une remonté e des taux oscillant selon les durées entre 5 et 10 points de base, les éventuels emprunteurs peuvent profiter du taux moyen sur 15 ans le plus bas du territoire (2,20%). Il en va de même pour un crédit immobilier sur 20 ans où le taux proposé s’établit en moyenne à 2,50% (taux également appliqué en région Méditerranée).

Il ne fait pas bon emprunter dans le Nord

Quant aux moins bien lotis, ils résident comme bien souvent dans le Nord. Si le courtier constate que « le pouvoir d’achat immobilier à Lille a augmenté de 20% entre juillet 2014 et juillet 2015 », les candidats à l’emprunt doivent toutefois conjuguer avec les taux les plus élevés du territoire (2,40% sur 15 ans et 2,70% sur 20 ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *