Taux de prêt : les écarts se creusent entre les régions

Si l’attractivité des taux règne sur cette fin d’année 2014, c’est toutefois en Rhône-Alpes et en région PACA que les candidats à l’achat immobilier peuvent profiter des prêts les plus avantageux. Les taux achèvent l’année en beauté En cette période de fin d’année, les taux de prêt immobilier ont revêtu leurs plus beaux atours. Après …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Taux de prêt : les écarts se creusent entre les régions

Si l’attractivité des taux règne sur cette fin d’année 2014, c’est toutefois en Rhône-Alpes et en région PACA que les candidats à l’achat immobilier peuvent profiter des prêts les plus avantageux.

Les taux achèvent l’année en beauté

En cette période de fin d’année, les taux de prêt immobilier ont revêtu leurs plus beaux atours. Après une énième baisse observée en ce début du mois de décembre, les taux s’affichent désormais à des niveaux qu’ils n’avaient jusqu’ici jamais rencontrés (en moyenne à 2,38% selon le dernier Observatoire crédit logement / CSA). S’ils peuvent donc profiter de conditions d’emprunt exceptionnelles, les particuliers ne sont toutefois pas tous soumis aux mêmes règles. En effet, si leur attractivité n’est plus à remettre en doute, celle-ci diffère très nettement en fonction des régions.

Les disparités régionales s’accroissent

Dans sa Météo des taux du mois de décembre, le courtier Cafpi précise que « les écarts entre les minimas et les maximas se sont élargis depuis le mois dernier ». Une disparité grandissante qui s’explique « essentiellement en raison d’une baisse des minimas » mais qui n’en reste pas moins notable. Après avoir oscillé, selon les durées d’emprunt, entre 0,38% et 0,60% en novembre, les écarts entre les régions les plus attractives et celles affichant les taux les plus élevés s’établissent aujourd’hui entre 0,60% et 1,05%.

Taux bas : Rhône-Alpes et PACA loin devant

Dans le détail, le Languedoc-Roussillon cède sa place de région aux taux les plus avantageux. Une place désormais occupée conjointement par le Rhône-Alpes et la région PACA qui offrent aux emprunteurs des taux moyens en tout point similaires (1,60% sur 15 ans, 1,70% sur 20 ans et 2,20% sur 25 ans). Le courtier précise que si ces deux régions « se détachent nettement de leurs suivants », partout ailleurs « les taux sont compris entre 2,20% (Pays de la Loire) et 2,45% », exception faite de l’Ile de la Réunion qui continue d’afficher les taux les plus élevés (2,45% sur 15 ans et 2,75% sur 20 ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *