Top 10 des villes les plus endettées de France

Grâce aux chiffres et données communiqués par le ministère de l’Economie, le Journal du Net a pu établir un palmarès particulièrement intéressant : celui des villes de France affichant en 2013 l’endettement par habitant le plus élevé. La semaine dernière, la commission du Sénat modifiait la future surtaxe sur les résidences secondaires en zone tendue …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Top 10 des villes les plus endettées de France

Grâce aux chiffres et données communiqués par le ministère de l’Economie, le Journal du Net a pu établir un palmarès particulièrement intéressant : celui des villes de France affichant en 2013 l’endettement par habitant le plus élevé.

La semaine dernière, la commission du Sénat modifiait la future surtaxe sur les résidences secondaires en zone tendue en estimant que le choix de son application devait revenir aux communes elles-mêmes. Si certaines ménageront leurs administrés en refusant cet alourdissement fiscal, d’autres auront en revanche sans doute du mal à faire l’impasse sur une hausse de 20% de la taxe d’habitation synonyme de rentrées financières supplémentaires. Ce pourrait notamment être le cas de certaines des villes présentées ici.

Les villes françaises totalisent 62,8 milliards d’euros d’endettement

Si l’on en croit le JDN, les quelques 36.700 communes françaises auraient accumulé en 2013 un endettement total de 62,8 milliards d’euros. En progression de +3,5% par rapport à l’année précédente et de +24,3% par rapport à 2003, le niveau d’endettement par habitant affiche une disparité régionale évidente. Si c’est dans le Nord qu’il convient de chercher l’unique ville présentant un endettement par habitant nul (Mons-en-Baroeul), L’Ile-de-France et le Sud-est se distinguent en plaçant huit de leurs représentantes dans le top 10 des villes les plus endettées.

Levallois-Perret en tête d’affiche

Dans le détail, Levallois-Perret s’adjuge pour la deuxième année consécutive le titre peu enviable de ville la plus endettée avec une ardoise s’élevant à 9129 euros par habitant. Si le JDN souligne que l’endettement de Levallois-Perret s’affiche « en hausse de 222,9 % depuis 2000, mais en baisse de 18,1 % sur un an », la commune des Hauts-de-Seine n’en devance pas moins très nettement ses poursuivants que sont Saint-Ouen (3492 euros/habitant) et Aubagne (3475 euros/habitant). Suivent ensuite Cannes (4ème avec 3468 euros/habitant), Agde (6ème avec 3106 euros/habitant) ou encore Fréjus (10ème avec 2706 euros/habitant).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *