Toulouse champion du pouvoir d’achat immobilier

Contrairement à des villes comme Lyon ou Marseille, Toulouse semble décidément sourire aux emprunteurs. Pour ce dernier « palmarès des taux de crédit immobilier » de l’année, le courtier en ligne Meilleurtaux sacre en effet la ville rose championne incontestée du pouvoir d’achat immobilier en 2011. Rendez-vous désormais traditionnel, le palmarès des taux de crédit immobilier est …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Toulouse champion du pouvoir d’achat immobilier

Contrairement à des villes comme Lyon ou Marseille, Toulouse semble décidément sourire aux emprunteurs. Pour ce dernier « palmarès des taux de crédit immobilier » de l’année, le courtier en ligne Meilleurtaux sacre en effet la ville rose championne incontestée du pouvoir d’achat immobilier en 2011.

Rendez-vous désormais traditionnel, le palmarès des taux de crédit immobilier est établi chaque mois par Meilleurtaux. S’appuyant sur les taux actuellement pratiqués au sein des dix plus grandes villes françaises mais également sur le prix moyen des logements, le courtier en ligne y défini la capacité d’achat des ménages pour une même mensualité de 1000 euros pendant 20 ans.

Toulouse à la fête

Caracolant en tête lors des dernières éditions de ce palmarès, Toulouse s’adjuge une nouvelle fois la première place. En-deçà des 4%, la compétitivité des taux autorise ici l’obtention d’un emprunt de 168.666 euros permettant l’acquisition d’un logement de 65 m². La ville rose affiche en effet un taux moyen de 3,75% pour un prêt immobilier sur 20 ans et de 3,95% sur 25 ans. 7ème en octobre, Paris poursuit sa remontée pour se classer en deuxième position (3ème le mois dernier). Le niveau encore excessivement élevé des prix immobiliers (7.978 euros le m²) restreint toutefois assez fortement le pouvoir d’achat au sein de la capitale. Bénéficiant d’une possibilité d’emprunt de 166.466 euros, un acheteur parisien ne pourra ainsi décrocher qu’un petit 20,9 m². On est ici bien loin de Strasbourg qui rétrograde certes en 3ème position en ce qui concerne le montant de l’emprunt proposé (165.742 euros) mais conserve son leadership en matière de mètre carré (69,8 m²).

Lyon toujours bon dernier

En milieu de classement des villes comme Nantes (5ème), Montpelier (6ème) ou Nice (7ème) enregistrent une légère progression de leur pouvoir d’achat. Une situation que souhaiterait bien connaître Lyon qui occupe pour le deuxième mois consécutif la dernière position, derrière Bordeaux (8ème) et Marseille (9ème). En contractant un prêt immobilier sur 20 ans à 4,25%, un acquéreur lyonnais pourra profiter d’un financement 161.490 euros (soit 7.000 euros de moins qu’à Toulouse). Le prix du mètre carré avoisinant les 3.150 euros, un tel emprunt ne lui permettra d’acheter qu’un 51 m².

« On assiste à un mouvement global de remontée des taux qui touche en particulier les durées longues » note le directeur général de Meilleurtaux, Hervé Hatt, avant de préciser qu’une telle situation n’est en rien comparable à celle « de 2008 où les taux atteignaient en fin d’année 5,30 % sur 20 ans ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *