Immobilier : la reprise est bien là

Baisse des prix, retour des acheteurs, les notaires viennent aujourd’hui confirmer ce que d’autres soulignent depuis plusieurs semaines déjà : la reprise du marché immobilier est bel et bien une réalité. Le marché immobilier affiche enfin sa bonne santé Les notaires ont l’habitude de publier leurs données avec quelques mois de retard. En dévoilant leur …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : la reprise est bien là

Baisse des prix, retour des acheteurs, les notaires viennent aujourd’hui confirmer ce que d’autres soulignent depuis plusieurs semaines déjà : la reprise du marché immobilier est bel et bien une réalité.

Le marché immobilier affiche enfin sa bonne santé

Les notaires ont l’habitude de publier leurs données avec quelques mois de retard. En dévoilant leur note de conjoncture (indice Insee) pour le 2ème trimestre 2015, ces derniers n’étonneront donc personne mais auront toutefois le mérite de confirmer une tendance que d’autres publications (peut-être plus sujettes à caution) annoncent depuis quelques temps déjà. Que ce soit en termes de prix ou de volumes de ventes, le marché immobilier poursuit sur sa bonne lancée du début d’année et semble désormais s’installer sur la voie de la reprise.

La correction des prix s’est poursuivie

Concrètement, les notaires constatent qu’entre les 1er et 2ème trimestres 2015, les prix de l’immobilier ancien se sont repliés de -0,6%. Une correction certes légère mais qui permet quand même au marché d’afficher des prix en baisse de -2,7% sur douze mois. Dans le détail, le prix moyen des appartements cède 3,1% alors que celui des maisons enregistre un repli de 2,4%.

Les candidats à l’achat confirment leur retour

Mais s’il faut parler de reprise du marché immobilier, c’est avant tout sur le front des transactions que cela se joue. Or, sur ce point les notaires soulignent qu’ « après avoir baissé depuis mi-2014, [le volume] augmente à nouveau au deuxième trimestre 2015 ». Entre juin 2014 et juin 2015 ce sont ainsi quelques 716.000 biens qui ont changé de mains. A titre de comparaison, 694.000 logements anciens s’étaient écoulés en mars derniers. A noter toutefois qu’en dépit d’un retour notable des acheteurs sur le devant de la scène, l’évolution annuelle du nombre de ventes reste encore négative à -1,9%.

Reprise durable ou simple rebond passager ?

Si le rétablissement du marché immobilier ne semble donc plus faire de doute, la question de sa pérennité peut pourtant être légitimement posée. En effet, les candidats à l’achat affluant de nouveau les prix devraient donc mécaniquement remonter, mettant à mal le rebond des ventes. C’est en tout cas le scénario défendu par bon nombre d’observateurs dont le courtier MeilleursAgents qui estime que le marché immobilier devrait connaître, d’ici 6 à 18 mois, un nouveau cycle haussier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *