L’aide aux loyers et aux prêts immobiliers d’Action Logement prolongée

En juin dernier, déjà, Action Logement avait mis en place un dispositif financier destiné à soutenir les salariés du secteur privé, fragilisés par la crise du Covid-19. L’association vient de confirmer la prolongation de l’aide jusqu’à la fin de la crise sanitaire, qui s’étend par ailleurs aux demandeurs d’emploi et aux saisonniers agricoles. Explications.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. L’aide aux loyers et aux prêts immobiliers d’Action Logement prolongée

Les demandeurs d’emploi et salariés aux revenus très modestes peuvent bénéficier du dispositif

Les salariés du secteur privé sont nombreux à avoir été touchés par la crise sanitaire. En réponse aux difficultés financières qui en résultent, Action Logement a proposé dès le mois de juin, une aide de 150 € par mois pour faire face aux impayés de loyers ou aux dépenses de logement. Cette aide initialement proposée jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire vient d’être prolongée et s’étend à d’autres bénéficiaires.

Action Logement : « La crise sanitaire continue de fragiliser les salariés : perte de revenus, perte d’emploi, CDD non renouvelé. Pour les aider et poursuivre sa mobilisation, Action Logement propose une extension et une évolution de l’aide exceptionnelle aux impayés de logement pour les locataires et les propriétaires.

Comme c’était déjà le cas en juin, les personnes rencontrant des difficultés financières peuvent percevoir jusqu’à 300 € soit 150 € pendant deux mois. Sont éligibles, les salariés d’une entreprise privée, enregistrant entre autres une baisse des revenus d’au moins 15 %. Le dispositif sera quant à lui étendu jusqu’à la fin de la crise sanitaire.

Quant aux salariés ayant perdu leur emploi, ainsi que ceux qui perçoivent des revenus inférieurs ou proches de 1,5 SMIC (1 828, 50 € net/mois), ils peuvent prétendre à une aide globale de 900 €, soit 150 € pendant six mois. Des dispositions qui sont applicables depuis le 15 décembre 2020. Attention toutefois, les salariés qui ont perdu leur emploi et qui ont déjà bénéficié de l’aide de 150 € durant deux mois, l’été dernier, ne pourront prétendre au dispositif que pour quatre mois supplémentaires, soit six mois au total. Rappelons également que le logement en question doit être situé en France métropolitaine ou dans les DROM.

Action Logement soutient également les travailleurs saisonniers agricoles

Soutien au travailleurs saisonniers agricoles.

Depuis le 1er avril 2020, Action logement souhaite également soutenir les travailleurs saisonniers agricoles qui souffrent, eux aussi, de la crise économique et des mesures de confinement. Dans le contexte d’état d’urgence sanitaire actuel et compte tenu des protocoles qui doivent être respectés, se loger est en effet parfois synonyme de parcours du combattant.

Aussi, l’association a prolongé son dispositif à destination des saisonniers agricoles. Les travailleurs concernés peuvent donc toujours bénéficier de l’aide mensuelle au logement de 150 €, mais dans la limite de 600 €, soit quatre mois au total. Une aide financière accordée sans condition d’ancienneté, de durée ou de nature du contrat de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *