Les banques en ligne séduisent de plus en plus de français

Encore relativement confidentiel, le recours aux banques en ligne semble toutefois attirer de plus en plus de français. Dans l’émission Good Morning Business sur BFM Business, le président d’ING direct en France, Benoît Legrand revenait cette semaine sur l’intérêt croissant suscité par les banques en ligne, mettant en lumière les avantages de ce nouveau modèle …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Les banques en ligne séduisent de plus en plus de français

Encore relativement confidentiel, le recours aux banques en ligne semble toutefois attirer de plus en plus de français. Dans l’émission Good Morning Business sur BFM Business, le président d’ING direct en France, Benoît Legrand revenait cette semaine sur l’intérêt croissant suscité par les banques en ligne, mettant en lumière les avantages de ce nouveau modèle financier.

La banque en ligne gagne peu à peu du terrain

Si l’on en croit les résultats d’un sondage OpinionWay réalisé en avril dernier, près d’un français sur deux (46%) déclare domicilier ses comptes (compte courant, épargne, etc.) dans au moins deux établissements différents. Or, toujours selon les données recueillies, seuls 5% des particuliers ont d’ores et déjà fait confiance à une banque en ligne pour en faire son établissement principal. Si ce chiffre peut paraître relativement faible, la marge de progression des banques en ligne reste conséquente puisqu’un français sur cinq manifeste son intention d’y avoir recours prochainement.

Fiabilité, simplicité et sécurité, des atouts à faire valoir

Selon le sondage, les usagers ayant déjà ouvert un compte en ligne expliquent leur choix par des avantages financiers non négligeables (carte bancaire gratuite, frais bancaires réduits). Néanmoins, ils plébiscitent également ce modèle de banque non seulement pour sa modernité (88%) mais aussi pour sa sécurité (85%), sa fiabilité (84%) et sa simplicité (75%). Des atouts qu’ING Direct a semble-t-il su mettre en avant pour devenir la première banque en ligne française. Si cette dernière accueille aujourd’hui 926.000 clients français, elle se doit toutefois d’étoffer la gamme des prestations qu’elle leur propose. Benoît Legrand évoque ainsi l’apparition prochaine de prêts immobiliers au sein des produits de la banque auxquels viendront ensuite s’ajouter les crédits à la consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *