Prêt à taux zéro : les députés valident la réforme

Elle ne faisait certes plus le moindre doute mais la réforme du prêt à taux zéro vient toutefois de franchir une étape cruciale dans son processus législatif. Cette nuit, les députés ont en effet voté son entrée en vigueur. PTZ 2016 : le feu vert de l’Assemblée Le moins que l’on puisse dire c’est que …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt à taux zéro : les députés valident la réforme

Elle ne faisait certes plus le moindre doute mais la réforme du prêt à taux zéro vient toutefois de franchir une étape cruciale dans son processus législatif. Cette nuit, les députés ont en effet voté son entrée en vigueur.

PTZ 2016 : le feu vert de l’Assemblée

Le moins que l’on puisse dire c’est que le gouvernement a su aller vite en besogne en ce qui concerne sa future réforme du prêt à taux zéro. Preuve que lorsque la situation l’exige, il sait se donner les moyens de ses ambitions. Annoncé une première fois à la mi-septembre puis confirmé officiellement il y a quelques jours, le nouveau PTZ a donc été soumis au verdict des députés dans le cadre de l’examen du Budget 2016. Et c’est sans surprise que l’Assemblée nationale s’est prononcée, ce jeudi 12 novembre, en faveur du dispositif imaginé par le gouvernement.

Accéder à la propriété sera plus facile

Une victoire pour l’Exécutif mais également pour les candidats à l’achat puisque la nouvelle mouture du PTZ adoptée cette nuit doit permettre de doubler le nombre de ménages éligibles. Avec en point de mire une accession à la propriété grandement facilitée, le gouvernement table en effet sur pas moins de 120.000 prêts à taux zéro distribués au cours de l’exercice 2016. Dans cette optique, les modifications apportées au dispositif actuel seront nombreuses et d’ores et déjà toutes connues.

Les primo-accédants pourront ainsi profiter d’un PTZ nettement plus accessible (plafonds de ressources relevés et intégration renforcée de l’immobilier ancien), autorisant un financement plus important (40% du coût de l’opération) et présentant un remboursement bien moins contraignant (différé de remboursement allongé et généralisé à tous les emprunteurs).

Un prêt à taux zéro coûteux mais rentable

Si quelques députés ont pu faire remarquer que le Budget 2016 accorde une place on ne peut plus conséquente aux aides au logement (4 milliards d’euros), le gouvernement reste toutefois droit dans ses bottes et fait valoir que le surcoût de 250 millions d’euros annuels qu’implique ce nouveau PTZ seront largement amortis par son impact bénéfique sur le secteur du bâtiment. « Cela coûte un peu, mais cette disposition doit à la fois relancer la construction et assurer aux ménages modestes et moyens des possibilités plus larges d’acquérir leur logement », a ainsi déclaré Christian Eckert, le secrétaire d’Etat au Budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *