Remboursement anticipé : alléger le coût de son prêt

Héritage, promotion, une soudaine rentrée d’argent est toujours la bienvenue, surtout lorsque l’on est emprunteur. Pouvoir rembourser par anticipation son prêt permet en effet de réaliser d’importantes économies. Economiser grâce au remboursement anticipé Que faire lorsque la chance frappe à la porte sous les traits d’une rentrée non négligeable d’argent ? Si certains s’interrogeront sur …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Remboursement anticipé : alléger le coût de son prêt

Héritage, promotion, une soudaine rentrée d’argent est toujours la bienvenue, surtout lorsque l’on est emprunteur. Pouvoir rembourser par anticipation son prêt permet en effet de réaliser d’importantes économies.

Economiser grâce au remboursement anticipé

Que faire lorsque la chance frappe à la porte sous les traits d’une rentrée non négligeable d’argent ? Si certains s’interrogeront sur la meilleure façon d’employer cette somme, le particulier engagé dans le remboursement d’un prêt immobilier a pour sa part une réponse toute trouvée. Réduire au maximum le coût de son crédit est l’une des principales préoccupations d’un emprunteur. Si cela passe tout d’abord par l’obtention du taux le plus bas et par la souscription d’une assurance de prêt individuelle, celui-ci peut également alléger le coût d’un emprunt contracté il y a plusieurs mois (voire plusieurs années) en procédant à un remboursement anticipé partiel.

Remboursement anticipé : la preuve par l’exemple

Le site Cbanque s’est ainsi penché sur la question et a tenté de déterminer les économies qu’un emprunteur peut espérer retirer d’une telle opération. Prenant le cas de figure d’un crédit de 200.000 euros au taux fixe de 2,20% sur 20 ans, le site établit un exemple chiffré des plus précis et des plus incitatifs pour qui hésiterait encore à réaliser un remboursement anticipé de son prêt. Avec une mensualité de 1089,15 euros, l’engagement initial pris par l’emprunteur fixe à 61.396 euros le coût global du crédit (dont 13.999 euros pour l’assurance de prêt).

Choisir entre durée d’emprunt et mensualités

A l’issue de la première année de remboursement, l’emprunteur dispose soudainement de 25.000 euros pour solder une partie de son emprunt avant terme. Il aura alors le choix entre deux options : réduire la durée de son engagement ou alléger le montant de ses mensualités. Dans le premier cas, l’emprunteur diminuera la durée de son prêt de 3 années, économisant ainsi pas moins de 13.467 euros sur le coût total. La seconde alternative se montre certes moins intéressante financièrement (seulement 5310 euros d’économies) mais pourra néanmoins avoir les faveurs des ménages les plus modestes (les mensualités passant de 1089,15 euros à 954 euros).

A noter qu’en matière de remboursement anticipé, certaines règles doivent être respectées. L’emprunteur devra généralement s’acquitter de pénalités de remboursement (fixées contractuellement) mais devra également disposer d’une somme d’argent suffisamment conséquente pour procéder à cette opération. Peu de banques accepteront en effet d’autoriser le remboursement par anticipation d’un montant inférieur à 10% du capital emprunté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *